Pages

lundi 25 mai 2020

LES FRANCAIS POURRAIENT FAIRE LE PONT EN POLOGNE

Trois sociétés ont répondu à l'appel d'offres lancé par l'armée polonaise pour la fourniture d'ensembles de franchissement / pontage. Parmi les trois offres remises, deux impliquent des sociétés françaises, très impliquées dans le domaine du franchissement. Ce sujet est revenu sur le devant de la scène à la suite des événements en Europe centrale impliquant des blindés. De nombreuses armées ont pris conscience de leurs insuffisances quantitatives et qualitatives dans le domaine. Les exercices multinationaux se déroulant en Europe comportent désormais une phase de franchissement de coupure. La France devrait recevoir une première livraison de 200m de PFM rénové auxquels devraient s'ajouter 300 m supplémentaires.
Première société impliquée dans cet appel d'offres, les Constructions Navales et Industrielles de Méditerranée (CNIM) qui proposent la version revalorisée du Pont Flottant Motorisé PFM. Cet équipement peut être utilisé en mode discontinu (ferry) ou continu (pont) pour permettre le franchissement de coupures humides par les véhicules militaires lourds de classe MLC 70T/80W selon le STANAG 2021. La revalorisation du PFM comporte la mise en place de nouveaux équipements réduisant le nombre de servants nécessaires et de camions de transport. Les tracteurs Renault TRM 700-100 ont été remplacés par des tracteurs plus modernes dont un certain nombre seront dotés d'une cabine blindée conçue par Armoric Holding, déjà blindeur du Carapace.
AMX 10 RC sur PFM
La seconde société française, CEFA concepteur de l'Engin de Franchissement de l'Avant EFA répond à cet appel d'offres au sein d'un consortium formé par H. Cegielski-Poznań S.A., CEFA SAS and Polska Grupa Zbrojeniowa S.A. en proposant le Steel Ribbon Bridge concurrent du PFM par sa configuration générale et ses spécifications techniques. Le SRB peut être utilisé en version ferry ou pont, son transport et sa mise en œuvre pouvant être effectués par différents types de camions et d’embarcations. L'offre de CEFA et de ses partenaires comprend outre le SRB, des vedettes F2 équipant les unités du Génie de l'armée de Terre française.


Leclerc sur SRB
Dernière société impliquée, Griffin Group S.A. Defence sp.k. qui représente General Dynamics Land Systems sur le marché polonais propose le M3/IRB (Improved Ribbon Bridge) développé par General Dynamics Land Systems. Evolution du SRB Standard Ribbon Bridge, l'IRB est en service depuis 2003 dans l'armée américaine et le Corps des Marines. Il permet le franchissement de véhicules de combat de la classe MLC 80T et 96W, pour s'adapter aux chars alliés alourdis de leurs revalorisations successives, comme le Leopard2, le Challenger2 ou encore le M1. Les ponts IRB sont régulièrement déployés en Europe à l'occasion des exercices multinationaux.
LEOPARDS SUR M3 IRB
Ce marché doit permettre à la Pologne d'acquérir des ponts récents en remplacement du système WSTEGA d'origine soviétique et dont la conception remonte aux années 60. Le nombre de systèmes à fournir n'est pas connu pas plus que la date d'ouverture des offres, de leur évaluation et de l'attribution du marché. La France engagée dans ce marché démontre son savoir-faire dans ce domaine, objet d'une rénovation profonde dans de nombreuses armées.

8 commentaires:

  1. La société française CNIM est en grande difficulté:
    https://infoguerre.fr/2020/09/cas-decole-de-perte-industrielle-france-risque-encouru-groupe-cnim/

    Avec 1,5 milliards d'euros prévus pour la mobilité militaire en Europe, certains espoirs sont douchés:
    https://www.cairn.info/revue-etudes-germaniques-2007-1-page-237.htm

    https://www.les-crises.fr/lunion-europeenne-entreprend-de-faciliter-les-deplacements-militaires-sur-son-territoire/

    RépondreSupprimer
  2. La société CNIM a échappé au démantèlement grâce à un prêt de l'Etat:
    https://www.forcesoperations.com/soutenu-par-letat-le-groupe-cnim-sort-de-la-zone-de-turbulences/

    Récemment la Pologne a simulé un exercice en s'octroyant des matériels que ses militaires n'auront que dans 10 ans.

    Vu le positionnement des unités décidé par le pouvoir politique polonais, ils se sont fait un plaisir d'en ébruiter la conclusion catastrophique:
    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/un-monde-d-avance/en-pologne-une-simulation-militaire-face-a-une-invasion-russe-tourne-au-desastre_4265751.html

    Les USA en profitent pour proposer leurs services:
    http://www.opex360.com/2021/03/03/les-etats-unis-se-disent-prets-a-participer-au-projet-de-lue-visant-a-ameliorer-la-mobilite-militaire-en-europe/

    Sachant que la stratégie des armées US a changé et mise à présent sur des stocks pré-positionnés:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/25/regionally-aligned-readiness-and-modernization-model-21999.html

    RépondreSupprimer
  3. C'est joli à regarder, il faut le reconnaître:
    https://youtu.be/C-7sOxOW8oc

    RépondreSupprimer
  4. Pour ce qui concerne l'armée de terre et cette capacité, c'est une arlésienne...
    https://mars-attaque.blogspot.com/2021/05/franchissement-genie-armee-de-terre-syfral-ponts-lpm-programme.html

    RépondreSupprimer
  5. Il faut être rodé, c'est important pour faire du SOUTEX:
    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-trentaine-de-militaires-finissent-dans-la-riviere-tarn-avec-leur-vehicule-1631195054

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En parlant de SOUTEX, heureusement que ce n'est pas arrivé en novembre 2015 devant les généraux pakistanais venus spécialement pour l'occasion à l'école des ponts à la Valbonne.
      Cela aurait marqué mal!

      Supprimer
  6. La société CNIM va être démantelée...
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/02/28/l-equipementier-cnim-est-progressivement-demantele_6115529_3234.html


    Du coup, les allemands et les anglais qui avaient en projet de mutualiser cette fonction seraient rejoind par les français:
    https://www.forcesoperations.com/la-france-pourrait-rejoindre-le-duo-anglo-allemand-pour-renouveler-ses-capacites-de-franchissement/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pourtant la CNOM qui a été choisie!
      https://twitter.com/ForcesOperation/status/1537176539200114690

      Supprimer