Pages

vendredi 24 mai 2024

L'ARGENTINE ENTRE STRYKER ET TAM 2C-A2

L'Argentine qui a entrepris de moderniser plusieurs composantes de ses forces armées a mené plusieurs actions en ce sens. Parmi les matériels terrestres, l'acquisition d'un nouveau véhicule de combat pour l'infanterie et la modernisation d'une partie de la flotte des TAM (Tanque Argentino Medio) ont été régulièrement évoqués. Ce dernier projet semble désormais bien lancé, si l'on en croit les dernières informations en provenance d'Argentine selon lesquelles le déploiement des chars modernisés devrait débuter dans les prochains mois. Le premier des projets que l'on pensait également "sur des rails" connait une évolution différente qui pourrait retarder la mise en service du futur engin dans les forces armées argentines.

BLINDES AU SAHARA OCCIDENTAL

Le Front Polisario dont la lutte pour l'indépendance du Sahara occidental est au coeur de la rivalité qui oppose les deux puissances régionales que sont le Maroc et l'Algérie. Le soutien de cette dernière au Front Polisario semble avoir franchi une nouvelle étape comme le montre la dernière vidéo diffusée par l'organisation. Les images du discours du Président du Front Polisario, Brahim Ghali permet de découvrir plusieurs matériels dont un certain nombre de chars T-55 et T-62, engins qui n'avaient fait que de très rares apparitions dans ce conflit. La présence sur ces images de matériels d'origine russe ainsi que leur nombre indique un renforcement du soutien algérien aux opérations du Front Polisario contre le Maroc. Cet appui matériel est probablement doublé d'un aide financière permettant à l'organisation indépendantiste de renforcer son arsenal, avec l'appui d'Alger et probablement celui de Moscou, qui trouve là une nouvelle zone de mise en œuvre de stratégie d'affrontement indirect en Afrique. Enfin, la présence de chars démontre que cet engin reste au coeur des opérations terrestres, l'ancienneté de ces engins autorisant leur emploi au sein d'organisations non étatiques, dépourvues de moyens de formation et de soutien bien qu'appuyées par des états-tiers. Parmi les matériels visibles sur les images, on peut voir des BMP1, des T-55 et T-62, des moyens sol-air SA9 Gechko (9K33 OSA dans la nomenclature russe) ainsi que des lance-roquettes BM21 Grad, tous ces équipements ayant été conçus pour des conflits de haute intensité. Ci-dessous quelques vues de l'arsenal présenté par le Front Polisario.

jeudi 23 mai 2024

DES NOUVELLES DE L'EITAN

Les opérations de Tsahal dans la bande de gaza ont mis en relief les moyens blindés mécanisées des forces de défense israéliennes, massivement engagés dans les différentes phases du conflit. Si ces engins ont déjà tous connu l'épreuve du feu, il n'en est pas de même pour l'Eitan qui a connu à Gaza son premier engagement, ayant été mis en service en 2023. Le blindé israélien a ainsi utilisé dans plusieurs opérations, telles que les évacuation sanitaires,  le transport de VIP, de journalistes ou encore la libération de deux otages en février dernier. Après ces mois d'engagement, Oren Giber responsable au sein du Mantak (Merkava Tank Office) de la production des véhicules blindés de Tsahal a indiqué que l'Eitan avait parcouru 35000 kilomètres durant les opérations dans la Bande de Gaza, sans rencontrer le moindre problème. La mise en service récente de l'Eitan n'empêche pas son évolution comme le montrent les derniers engins livrés à l'armée israélienne, équipés du système de protection active Iron Fist. Remplaçant du vénérable M113 au sein de Tsahal, l'utilisation de l'Eitan, dont une version tourellée pourrait voir le jour prochainement illustre la complémentarité des moyens chenillés et à roues, indispensable à la réussite des engagements. 

mercredi 22 mai 2024

RENFORTS HISPANIQUES

La Ministre de la Défense espagnole a confirmé l'envoi d'un second lot de chars Leopard 2A4 en Ukraine. le transfert de ces 19 chars prélevés sur les stocks de l'armée espagnole avait été annoncé au mois de mars par Margarita Robles. General Dynamics European Land Systems a été chargé de leur préparation avant expédition, qui comprendra une remise à niveau générale ainsi que l'échange des composants et sous-ensembles défectueux. Ce second lot de 19 chars portera à 29 le nombre de Leopard 2A4 fournis à l'Ukraine par Madrid après le transfert de10 chars en 2023.

RUMEURS BATAVES !

Plusieurs informations non officiellement confirmées en provenance des Pays-Bas, semblent indiquer qu'Amsterdam poursuit son revirement blindé en préparant la remontée en puissance de ses capacités blindées. Précurseurs de l'abandon de tout engin blindé, quelques années après la fin de la guerre froide, les Pays-Bas pourraient acquérir 150 Boxer en version IFV (Infantry Fighting Vehicle) en vue de transformer la 13ème Brigade en Brigade d'infanterie blindée. S'il est encore trop tôt pour connaître la tourelle retenue pour équiper ces futurs engins, les liens existant entre l'Allemagne et les Pays-Bas pourraient faciliter l'adoption d'une version identique à celle récemment choisie par Berlin pour ses 148 Boxer IFV, à savoir la tourelle téléopérée du Puma. A cet équipement pourraient s'ajouter des Leopard 2A8 permettant d'équiper deux bataillons destinés à renforcer les 13ème et 14ème Brigade. A noter que la 13ème Brigade néerlandaise, la Brigade motorisée belge et la 7ème Brigade blindée française coopèrent autour du déploiement du système Scorpion et de la future interopérabilité entre les trois armées ! 

EN FRANCE ON A PAS DE COPE CAGE MAIS ON A DES IDEES

Parmi les Leclerc du Royal Pologne stationnés aux Émirats Arabes Unis engagés dans l'exercice El Himeimat, certains présentaient un aspect inhabituel. L'exercice franco-émirien a donné l'occasion de découvrir un char équipé d'une cope cage en version ultra light, sous la forme d'un filet installé sur le toit de tourelle pour protéger le char et son équipage des rayons de l'astre diurne. Cette "innovation" probablement de confection locale pourrait indiquer que la seconde peau destinée à protéger le char et ses occupants de la chaleur, évaluée en 2020 par la STAT, n'a peut-être pas totalement atteint son objectif. Les chars français, à la différence de leurs semblables émiriens ne sont pas équipés d'une climatisation montée de série mais d'un système additionnel installé sur la tourelle du char. Avec ce montage les engins du 5ème Régiment de Cuirassiers (désormais intégré à la 2ème Brigade blindée) sont donc protégés du soleil ce dont on ne peut que se réjouir, mais on attend désormais avec impatience la version lourde de cet équipement, déjà adopté par plusieurs pays.

DES CV 90 SUPPLEMENTAIRES POUR LA SUEDE ET L'UKRAINE

BAE System a annoncé hier sur son site d'un contrat avec la Swedish Defense Materiel Administration (FMV) d'un contrat portant sur la fourniture de 50 CV9035 Mk IIIc destinés à remplacer les CV9040 transférés à l'Ukraine. La Suède devrait également acquérir des CV90 supplémentaires destinés à l'armée ukrainienne. Selon BAE System, le CV9035 au standard Mk IIIc est similaire à la version modernisée du CV90 qui commence à équiper l'armée néerlandaise. Les engins destinés à la Suède recevront une nouvelle tourelle intégrant de nouvelles fonctionnalités dont on ne connait pas encore le détail. outre cet équipement, les futurs CV9035 Mk IIIc pourraient donc également recevoir le système de protection active Iron Fist et le viseur chef COAPS (Commander Open Architecture Panoramic Sight) tous deux fabriqués par Elbit Systems ainsi que des chenilles CRT (Composite Rubber Track) du canadien Soucy. Le contrat dont le montant pourrait avoisiner les 360 millions de dollars, pourrait permettre le lancement de la production du CV90 Mk IIIc, la livraison des engin suédois étant attendue entre 2025 et 2027.