Pages

samedi 24 février 2024

UN 101eme NUMERO A LIRE SANS MODERATION !

Le numéro 101 du magazine TnT, désormais disponible en kiosque revient sur les raisons de l'échec de la contre-offensive ukrainienne. Ce long article rédigé par votre serviteur passe en revue les différents motifs qui ont amené les responsables ukrainiens et occidentaux à annoncer la fin des opérations entamées en juillet en vue de percer les lignes de défense russes. Également au sommaire de cette dernière livraison des articles sur les chars Renault R35, R39 et R40 ainsi que sur le Panther vu par les militaires français. On trouvera également un article nous rappelant qu'Alfa Roméo a aussi fabriqué des chars comme le AR51 Matta avant de découvrir les T-72 syriens ou encore le Jagdpanzer. Comme à son habitude TnT nous livre un numéro passionnant, à lire sans modération durant ce week-end pluvieux et venteux !

LE TERREX s5 VERITABLE VCI DU FUTUR !

La mise en service du VCI (Véhicule de Combat d'Infanterie) Hunter produit par ST Engineering Land Systems avait permis de découvrir un engin innovant doté de nombreux équipements inédits. La présentation du Terrex s5 au Singapore Airshow marque une évolution importante dans la conception de ce type d'engin à bord desquels les technologies innovantes prennent une place croissante. Préfigurant la nouvelle génération d'engins de combat, le Terrex s5 nous donne en outre, un aperçu assez précis de l'architecture de ces futurs véhicules, VCI et chars. Dans l'esprit de ses concepteurs, le Terrex S5 n'est pas un simple démonstrateur mais un véritable VCI pour lequel ST Engineering nourrit de réelles ambitions à l'export. Il pourrait être fastidieux de lister la totalité des innovations embarquées à bord du Terrex s5 mais Blablachars souhaite vous présenter les plus marquantes, qui permettent de mesurer l'avance prise par cet engin dans plusieurs domaines. 

jeudi 22 février 2024

QUELS CONCURRENTS POUR LE VBCI AU QATAR ?

C'est sous la plume de Michel CABIROL que l'on apprend dans la Tribune d'hier l'existence d'une possible conclusion  de l'appel d'offres qatari dans lequel le VBCI (Véhicule Blindé de Combat d'Infanterie) est engagé. La campagne commerciale de l'engin français dans l'émirat, débutée il y a une dizaine d'années a connu une alternance de phases d'optimisme avec la signature d'une lettre d'intention en 2017 et de stagnation  peu porteuses d'espoir avant cette dernière relance pour un marché qui pourrait porter sur plusieurs centaines de véhicules. Loin des aspects politico-financiers dans lesquels se mêlent football, justice et médias, Blablachars fait le point sur les forces en présence et sur les concurrents du 8x8 français dans la Péninsule. 

UN MRAP FAIBLEMENT PROTEGE, MAIS CHEREMENT PAYE

Dans son édition de dimanche, le quotidien allemand Bild a évoqué les difficultés rencontrées par les autorités allemandes provoquées par la fourniture à l'Ukraine de véhicules blindés. En juin dernier, le gouvernement allemand a lancé un appel d'offres pour la fourniture à  Kiev de 66 véhicules blindés, auquel Rheinmetall et FFG (Flensburger Fahrzeugbau Gesellschaft) ont répondu. Après évaluation des offres, la société FFG a été retenue pour des critères économiques et pour la disponibilité rapide des engins sélectionnés, désignés FFG APC. En dépit de la livraison des 66 véhicules commandés, l'exécution de ce contrat continue de présenter de nombreuses d'ombre. 

dimanche 18 février 2024

L'EITAN EN ACTION !

Les opérations de l'armée israélienne dans la bande de Gaza menée après les massacres du 7 octobre ont permis de voir l'ensemble des engins blindés en service dans l'armée israélienne et plus particulièrement les véhicules chenillées, comme le Merkava, le Namer ou encore le Puma et le bulldozer D9. L'Eitan, entré en service en 2023 dont les opérations à Gaza constituent le baptême du feu n'apparaissait que plus rarement sur les images en dépit de son implication dans de nombreuses actions mais aussi dans la réalisation de missions plus spécifiques comme le transport de VIP, de journalistes, ou encore l'évacuation de blessés. La libération des  deux otages israéliens le 12 février a permis de voir le 8x8 israélien dans un emploi radicalement différent. Les images de cette opération permettent de voir deux de ces engins engagés dans le transfert des deux otages depuis leur lieu de captivité jusqu'à la zone de poser hélico. Cette opération qui se déroule sous le feu illustre la nécessaire complémentarité des moyens chenillés et roues mais aussi l'absolue nécessité de mettre sous blindage les unités d'infanterie, même les plus spécialisées (ici l'unité commando Shayetet 13) pour les opérations dans des milieux complexes, comme la zone urbaine. Un savoir-faire également utilisé par les opérateurs du bataillon Shaman de l'armée ukrainienne, chargé des missions de sabotage derrière les lignes ennemies. Les engins visibles sur les images sont en version APC armés d'une mitrailleuse de 12,7mm, le 8x8 israélien dont le châssis est fabriqué aux Etats-Unis par Oshkosh devrait prochainement recevoir un canon de 30/40mm. Cette version VCI    devrait recevoir le système de protection active Iron Fist Decoupled (IFLD) d'Elbit Systems.

UNE PETITE IMAGE VAUT MIEUX QU'UN LONG DISCOURS !

A tous ceux qui peinent à se représenter de façon concrète ce que peut amener l'arrivée de viseurs de nouvelle génération sur un char, Blablachars a eu envie de fournir une petite image qui devrait permettre de mesurer le saut de performances engendré par un tel équipement. A la différence d'autres fonctions encore basées sur des technologies traditionnelles (motorisation, puissance de feu) celle de l'observation et par extension de la détection, de la reconnaissance et de l'identification  connait depuis quelques années une évolution spectaculaire. Les images ci-dessous permettent de mesurer la différence entre l'ancienne et la nouvelle image générée par le même viseur thermique. Ce dernier est le viseur ATTICA-GL produit par Hensoldt qui équipe le Leopard 2 depuis sa mise en service. Ce viseur qui travaille dans la bande de l'infrarouge long (LWIR ou Long Wave Infra Red) est doté d'un détecteur mégapixel (1024 x 1280) a commencé à être installé sur la version A7 du Leopard 2.

LE PREMIER M-60T LIVRE A L'ARMEE TURQUE

Quelques jours après la clôture du World Defense Show au cours duquel la Turquie a dévoilé le Pars 8x8 Alpha ainsi que le char léger Tulpar équipé de la tourelle du Centauro II, s'est tenue la cérémonie de remise à l'armée turque du premier M60T, version modernisée du vénérable M60. Selon la firme Aselsan en charge des opérations menées dans le cadre du projet FIRAT ont permis de doter le M-60T d'améliorer les performances initiales du char par l'intégration de systèmes 100% turcs, à l'exception du groupe moto propulseur. Les principales améliorations apportées au char concernent la conduite de tir avec l'installation de la conduite de tir Volkan-M, le système de commandement et de communications, la protection avec la pose d'éléments de blindage additionnels et enfin l'amélioration des postes de l'équipage avec la mise en place de nouveaux sièges. Bien que mentionné par Aselsan, aucune indication relative à l'intégration sur le M-60T du système de protection active Pulat n'a été communiquée. Roketsan dont le projet de tourelle n'a pas été retenue participe néanmoins à la modernisation du M60 par la fourniture de composants et la réalisation de différentes opérations. La cérémonie a permis au chef d'état-major de l'armée de terre turque de rappeler que les chars "sont un des éléments majeurs des opérations terrestres, avec leur puissance de feu, leur vitesse et leur protection, ils continuent de constituer une des armes principales du champ de bataille." La remise du premier M-60T clôture un processus de développement lancé en 2018, date de la signature du premier contrat entre Aselsan et l'agence des industries de défense ou  SSB (Savunma Sanayii Başkanlığı).