Pages

jeudi 8 octobre 2020

L'ARMÉE DE TERRE REÇOIT SON PREMIER EBG VULCAIN

L'armée de terre a reçu le premier Engin Blindé du Génie Vulcain, nouvelle valorisation de l'EBG. Cette version intègre un nouveau bras de travail articulé, un godet de terrassement, une pince à grumes, un brise roche hydrique, une climatisation, un treuil et la peinture "brun terre". Mis en service à partir de 1989, l'EBG avait déjà fait l'objet d'une revalorisation en 2012 portant sur la protection et les capacités de combat avec l'adoption de lanceurs Galix, d'une caméra de recul et une amélioration de la protection balistique. L'EBG Vulcain permet aux section d'appui blindées du Génie de conserver une capacité opérationnelle jusqu'en 2025. Trois autres engins devraient être livrés en 2021. Le remplaçant de l'EBG aurait pu être l'Egin Principal du Génie développé sur châssis Leclerc ; le programme Scorpion prévoit le remplacement de l'EBG par le Module d'Appui au Contact qui serait composé de deux véhicules à roues ! On peut s'interroger sur le choix de la roue pour un engin du Génie devant mener des actions d'ouverture d'itinéraire sur des terrains difficiles ou des milieux particuliers. Le durcissement de l'armée de terre  pourra peut être modifier la donne dans le domaine.

EBG Vulcain

EBG Vulcain

Engin Principal du Génie (EPG)

Module d'Appui au Contact (Vue d'artiste)

51 commentaires:

  1. Il manque le titre de l'article... ;-)
    Commentaire à effacer après que vous l'ayez vu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de corriger et je vous remercie pour cela !

      Supprimer
    2. Le futur engin à roues du Génie, vue d'artiste en PAO:
      https://mobile.twitter.com/Marsattaqueblog/status/1357343963825381376

      Supprimer
  2. Quand on voit également où en est notre parc d'équipement du génie, c'est une nouvelle fois l'occasion de constater où nous on mener des années, des décennies, d'errances, dans le tout technologique, drone et compagnies, focalisés uniquement sur les conflits asymétriques de faible intensité.

    Pourtant en Afghanistan, on a redécouvert les atouts du Génie:
    http://experiencecombattantelafaye.blogspot.com/2019/05/histoire-du-genie-combat-contemporain_20.html

    http://ultimaratio-blog.org/archives/8024

    Le principal engin blindé du génie (l'EBG) est un survivant de la guerre froide, conçu sur un châssis d'AMX30 mis en service il y a un demi-siècle, et toujours pas de successeur !!!

    Un peu comme si dans les années 70, on utilisait des équipements conçu durant la Première Guerre mondiale, ou comme ci nos matériels militaires principaux auraient été dans certaines catégories ceux de Seconde Guerre mondiale, jusqu'au début des années 2000.
    Aujourd'hui, entre le VAB, l'EBG, l'AUF1, le GBC, et autres encore, on en est bien là malheureusement.

    Il en est de même en terme de capacité de franchissement : Il nous reste une trentaine d'EFA, la plupart sous cocon car du même âge, vénérable.

    Où le "tout-roue" a encore durement frappé.


    Puisque en la matière, outre leur nombre carrément ridicule -là encore elle où la sixième armée du monde- on a encore à faire à une superbe démonstration de totale errance doctrinaire, du tout-roue en l'occurrence porté jusqu'à l'absurde.

    Le RETEX de la bataille de Mossoul montre l'importance des moyens du génie, même peu onéreux comme le bulldozer sur le théâtre urbain dévasté et jonché d'obstacles et de snipers:
    http://www.opex360.com/2017/06/01/mossoul-le-bulldozer-une-materiel-essentiel-pour-les-forces-irakiennes-engagees-contre-daesh/

    Ce n'est en effet pas nos pauvres dix malheureux "SPRAT", qui risquent de beaucoup nous servir: 17,50 mètres de long, plus de 4 mètres de haut, et autant de large, un engin qui ne peut se déplacer qu'en convoi exceptionnel, un comble pour un véhicule sensé permettre une plus grande mobilité.

    Cela d'autant plus qu'à roues, cinq essieux quand même pour un poids de près de soixante tonnes, c'est à dire avec une mobilité déplorable, qui le contraint à n'emprunter que des routes, sélectionnées à l'avance, et déjà suffisamment solides pour le porter, et qui exclue bien évidemment d'office ce monstre dimensionnel et en surcharge permanente pour le moindre tout terrain.

    Cela alors qu'un tel engin, dit d'aide à la mobilité, est précisément et plutôt conçu -partout ailleurs- pour poser des ponts hors des itinéraires prévisibles (avec les risques d'IED et autres, notamment). C'est à dire, encore une parfaite aberration opérationnelle, et conceptuelle.
    Ajoutez-y encore, un MCO infernal, de plus de 300 000 euros annuel pour "couronner" le tout.

    Ce peu de moyens de franchissement, réduits à la portion plus que congrue, et en l'absence presque du moindre véhicule amphibie aujourd'hui, nous rend désormais extrêmement tributaire des ponts et infrastructures à la moindre opération.
    Ce n'est pas 200 mètres de ponts flottants motorisés qui vont changer les choses:
    https://raids.fr/2019/10/08/bientot-200-m-de-pfm-f2-fournis-a-larmee-de-terre/

    En matière de pontage classique, ce n'est pas mieux, puisqu'aujourd'hui, tous les (vieux) moyens de toute l'armée française, s'ils étaient réunis, seraient incapables de nous faire franchir le moindre fleuve un peu important.

    Globalement, nos moyens du génie sont tombés, suite aux "réformes" de 2008 (un des grands massacrés, avec les appuis en général et la logistique : on pourrait faire à peu près le même descriptif, lamentable, pour l'artillerie, ou la logistique en général, qui plus est pour une armée que l'on prétend moderne !).

    RépondreSupprimer
  3. Merci cher anonyme de me citer, le reste est là : https://www.athena-vostok.com/armee-de-terre-projection-2030-comparaison-nest-pas-raison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était trop bien écrit pour ne pas être diffusé largement.
      Je vous citerais puisque vous n'avez pas l'air d'en craindre d'éventuelles foudres.
      C'était plus une reconnaissance de la vérité, qu'un vol de propriété intellectuelle.

      Supprimer
  4. Le Génie a pourtant montré toute la palette de son utilité, notamment en Afghanistan:
    http://experiencecombattantelafaye.blogspot.com/2019/12/exemple-de-contre-insurrection-la.html

    RépondreSupprimer
  5. La version Génie du Griffon arrive trop tard pour être projetée prochainement:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/10/15/le-prototype-du-griffon-genie-presente-a-l-ecole-du-genie-d-21534.html

    Il y a six variantes du Griffon en tout:
    https://forcesoperations.com/le-griffon-prend-son-envol/

    Un véhicule à roues... encore!

    RépondreSupprimer
  6. Le Génie avec des engins à roues, il y a pourtant des RETEX à ne pas négliger:
    http://ultimaratio-blog.org/archives/7523

    RépondreSupprimer
  7. Des roues de première classe... ��
    https://mobile.twitter.com/Marsattaqueblog/status/1321450398029385733/photo/1

    RépondreSupprimer
  8. Commentaire de Ronin qui a toute sa place ici:

    "Les chenilles souples ont aussi l'avantage d'être plus légères, d'environ 6 - 7 % par rapport à des chenilles métalliques classiques.

    Ce qui fait qu'un véhicule chenillé moderne, par rapport à un sur roue, à niveau de blindage égal, est désormais près de 15 % plus léger.
    Un (de nos 95) VBCI de 32 tonnes, par exemple, est équivalent à un véhicule de combat d'infanterie de 27 tonnes.
    C'est à dire, correspondant aux VCI d'ancienne génération des années 90, aujourd'hui en passe d'être complètement dépassés.
    Quel "ultima ratio" pour les armées françaises, et plus encore en terme de protection pour nos soldats qui sont contraint faute de mieux de les utiliser surtout.

    Ce qui veut dire encore, les chenilles souples étant beaucoup plus endurantes que celles métalliques d'ancienne génération, que les véhicules à roue perdent un de leur principal et essentiel avantage, leur empreinte logistique réduite.
    Un VBCI, de 28 tonnes, atteignant 115 000 euros de maintien en conditions opérationnelles au sahel (un jeu de (8) pneus revenant à lui seul à 32 000 euros, il ne résiste pas à quelques dizaines de milliers de km).
    Dans les mêmes conditions (sahéliennes) un chenillé avec le même niveau de blindage reviendrait même moins couteux à l'usage.

    Ils ne leur restent plus guère que leur vitesse un peu supérieure (d'une trentaine de pour-cent), mais uniquement sur route (voire sur autoroute uniquement), les chenillés les dépassant allègrement dans tout ce qui est tout terrain, voire tout chemin même (il suffit d'un peu de neige, comme en Lettonie...).

    Encore une fois, quel décalage avec la modernité et les évolutions et vraies innovations actuelles, et dans quelle impasse sont en train de complètement se fourvoyer nos armées ?
    C'est tout bonnement insensé."

    RépondreSupprimer
  9. Le théâtre urbain, de préférence dévasté, sera le lieu des bataille du futur et la roue n'y a pas sa place.
    Un peu schizophrène l'armée de terre ?
    https://www.defense.gouv.fr/web-documentaire/tim/une-forme-explosive.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le format de l'armée de terre française n'y suffirait pas:
      https://theatrum-belli.com/la-bataille-de-falloujah-ou-les-conditions-geographiques-de-la-victoire-moderne/

      Supprimer
    2. L'effet nivelant du théâtre urbain est très important pour nos ennemis, aujourd'hui comme demain, même concernant les derniers jouets à la mode: les drones.
      https://eurasiaprospective.net/2019/12/30/guerre-urbaine/

      Supprimer
  10. Le Génie a besoin de véhicules à chenilles, la preuve avec une mission simple:
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/perpignan/pyrenees-orientales-camion-militaire-bloque-fosse-1891382.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou encore, les dernières inondations...
      https://blablachars.blogspot.com/2021/07/larmee-allemande-engage-des-moyens.html

      Supprimer
    2. L'armée française pourrait ne pas s'auto-suffire sur cette capacité qu'est le franchissement de coupures humides.
      https://www.forcesoperations.com/la-france-pourrait-rejoindre-le-duo-anglo-allemand-pour-renouveler-ses-capacites-de-franchissement/

      Supprimer
  11. La Belgique va louer des véhicules à roues...
    https://forcesoperations.com/jcb-fournira-des-engins-de-genie-blindes-a-la-defense-belge/

    RépondreSupprimer
  12. De la roue dans un théâtre urbain dévasté...
    https://www.armyrecognition.com/defense_news_february_2021_global_security_army_industry/french_company_soframe_unveils_mosaic_project_for_reconnaissance_vehicles.html

    L'abus d'ordinateurs et de jeux vidéos est dangereux pour les programmes militaires!

    RépondreSupprimer
  13. C'est vrai qu'il y a aussi CNIM dans le projet:
    https://www.edrmagazine.eu/cnim-and-texelis-unveil-their-concept-for-the-french-army-mac-future-engineers-armoured-vehicle

    RépondreSupprimer
  14. Vu la capacité de franchissement de l'armée française, il va falloir se contenter de vidéos:
    https://mobile.twitter.com/Kimoshijiku/status/1358883857613918220

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou de reportage dans des quotidiens régionaux:
      https://www.bienpublic.com/defense-guerre-conflit/2021/03/10/saone-et-loire-le-regiment-du-genie-de-besancon-deplace-des-camions-militaires-sur-la-saone-sans-pont

      Supprimer
  15. J’ai eu la chance de pousser les MPG au maximum de leurs potentiel en Afghanistan en 2011 dans la vallée d’Halasay et de prouver que cet engin avait encore sa place dans notre armée.

    Et j’ai vu arriver des EGAM des EGRAP qui n’ont absolument rien avoir...

    Avec le treuil du MPG j’ai pu découper des murs en terre, créer des plateformes pour des postes avancer, créer des passages où il n’y en avait pas.

    Je trouve dommage qu’encore une fois on essaye de tout réinventer, et au lieu de partir de l’existant et de le faire évoluer.

    Constat simple, sur quel chantier du monde vous avez vu un 8×8 en chargeur ?

    Sur quel chantier du monde, avez-vous vu un buldozer à pneu ?

    Quel est le coût de développement de ces engins qui n’existe que pour l’armée et dont l’efficacité peut clairement être remise en cause ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli bébé n'est-il pas ?
      http://www.esprit-valmy.fr/viewtopic.php?t=14732

      Supprimer
  16. Même lorsque l'EBG était un engin récent dans l'ordre de bataille, on faisait avec des bouts de ficelle:
    https://operation-daguet.fr/demineurs-dassaut-temoignage-du-general-manet-6e-reg/

    RépondreSupprimer
  17. Un livre est sorti sur l'AMX-30:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/06/l-amx-30-21936.html

    RépondreSupprimer
  18. Vudur Mars attaque:
    "Arquus sera candidat au programme MAC (module d'appui au contact) pour le Génie en s'appuyant notamment sur Volvo Construction Equipments, la BU spécialisée d'AB Volvo."

    Le génie de la roue...
    https://blablachars.blogspot.com/2020/03/ca-roule-pour-larmee-de-terre.html

    RépondreSupprimer
  19. Le sauvetage de l'entreprise CNIM grâce à un prêt de l'Etat et à la médiation de la banue Rotschild est une bonne nouvelle pour l'armée de terre française:
    https://www.forcesoperations.com/soutenu-par-letat-le-groupe-cnim-sort-de-la-zone-de-turbulences/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La CNIM va être vendue à la découpe:
      https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/02/28/l-equipementier-cnim-est-progressivement-demantele_6115529_3234.html

      Supprimer
    2. Le groupe RÉEL est le repreneur de la société CNIM:
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/09/28/groupe-reel-reprend-cnim-systemes-industriels-23346.html

      Supprimer
  20. Le Génie va devenir l'esclave de la route... Faire et refaire c'est toujours travailler.
    http://experiencecombattantelafaye.blogspot.com/2019/03/histoire-du-genie-combat-contemporain_22.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'EBG durera jusqu'en 2030, au moins...
      https://operationnels.com/2014/05/15/nexter-livre-aujourdhui-le-dernier-ebg-val-a-lecole-du-genie-dangers/

      Supprimer
  21. Des chenilles, sur un engin du Génie...
    Il faut aller de l'autre côté du Rhin pour voir ça!
    https://blablachars.blogspot.com/2021/04/larmee-allemande-commande-44-engins-du.html

    RépondreSupprimer
  22. Pour les moyens de franchissement aussi, il y a des études en cours:
    https://www.forcesoperations.com/une-rfi-pour-remplacer-les-moyens-de-franchissement-du-genie/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se régale...
      https://mars-attaque.blogspot.com/2021/05/franchissement-genie-armee-de-terre-syfral-ponts-lpm-programme.html

      Supprimer
  23. Autres photos de l'EBG, version VULCAIN:
    https://mobile.twitter.com/ForcesOperation/status/1396704447674335233

    RépondreSupprimer
  24. C'est une blague?
    Non, c'est le génie français!
    https://www.janes.com/defence-news/news-detail/texelis-and-cnim-team-for-new-engineer-vehicle

    RépondreSupprimer
  25. Non, maaaiiis le soldat français son génie c'est le système D...

    Dans le tiers-monde, faute de moyens, il se passe des choses comme ça:
    https://mobile.twitter.com/RemyHemez/status/1415611549100777473

    https://www.koreus.com/video/decharger-camion-chine.html

    Donc, la rusticité, la débrouillardise...

    Faut la laisser à ceux qui n'ont pas le choix.

    Quand on a les moyens d'avoir l'outil adapté, c'est mieux, surtout quand le soldat est rare.

    RépondreSupprimer
  26. En Belgique, c'est l'entreprise JCB qui fait le grand chelem:
    https://www.forcesoperations.com/belgique-coup-double-de-jcb-avec-la-defense/

    RépondreSupprimer
  27. Concernant le MAC de l'armée de terre française, il y a une mention le concernant dans le dernier document sur la LPM:
    https://www.forcesoperations.com/scorpion-etape-2-en-chiffres/

    RépondreSupprimer
  28. Faire et défaire, c'est toujours travailler...
    https://www.ladepeche.fr/2021/09/02/les-sapeurs-vont-demonter-les-camps-de-loperation-barkhane-9764174.php

    RépondreSupprimer
  29. Pourquoi s'entraîner au franchissement de coupure humide ?
    Parce que...
    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-trentaine-de-militaires-finissent-dans-la-riviere-tarn-avec-leur-vehicule-1631195054

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, on apprend...
      https://www.ladepeche.fr/2021/09/15/tarn-et-garonne-apres-10-heures-deffort-les-sapeurs-ont-extrait-le-blinde-naufrage-du-lit-du-tarn-9791604.php

      Supprimer
    2. Au Sahel, le génie va effacer toute trace de notre présence au nord du Mali:
      http://defense.blogs.lavoixdunord.fr/apps/m/archive/2021/09/22/mali-la-reorganisation-de-la-force-barkhane-a-commence-16454.html

      Supprimer
  30. On a des nouvelles concernant la variante Génie du Griffon:
    http://www.opex360.com/2021/09/10/nexter-a-presente-le-premier-griffon-de-serie-en-version-genie-a-la-direction-generale-de-larmement

    RépondreSupprimer
  31. La Belgique aussi fait le choix de cette folie:
    https://defencebelgium.com/2021/12/10/quatre-nouveaux-vehicules-blindes-du-genie-de-combat-pour-remplacer-les-chars-pionniers-leopard-en-2022/

    RépondreSupprimer
  32. Petite carte postale du Vulcain en Estonie:
    https://twitter.com/OpexNews/status/1476835480926883840

    RépondreSupprimer
  33. Gros travail en accès libre sur le travail des sapeurs en Afghanistan:
    https://twitter.com/ChLafaye/status/1477672347641470985

    De quoi faire des rappels utiles...

    RépondreSupprimer
  34. Revue "inflexions" sur le sujet:
    https://twitter.com/Inflexions10/status/1483457238513721347

    RépondreSupprimer
  35. Un engin à roues, la persévérance dans l'erreur est diabolique!
    https://www.forcesoperations.com/lancement-des-grandes-manoeuvres-pour-le-futur-engin-du-genie-de-combat/

    RépondreSupprimer
  36. Pour préparer les pistes pour les A 400 M et autre A 330 MRTT, c'est un autre marché de niche:
    https://twitter.com/DGA/status/1590743704305750017

    RépondreSupprimer