Pages

samedi 5 décembre 2020

UN CONTRAT POUR LA CYBERSECURITE DES STRYKERS AMERICAINS

Le "Army's Rapid Capabilities and Critical Technologies Office ou RCCTO a accordé un contrat de 2.6 millions de dollars à la société Shift5 pour le développement d'une solution de cyber protection. Celle-ci sera installée sur les M1296 Stryker Dragoons déployés en Europe, après que ceux-ci aient fait l'objet de plusieurs tentatives de piratage. Une évaluation du Département de la Défense a montré que ces engins et les CROWS-J (Common Remotely Operated Weapons Station-Javelin) utilisées sur les Stryker standard présentaient des failles de sécurité informatique pouvant être exploitées. Le rapport précise que les "adversaires" ont démontré leur capacité à dégrader de façon sélective les capacités des Strykers Dragoons quand ils opéraient dans des environnements cybers complexes. Bien que l'adversaire ne soit pas formellement nommé, en raison du stationnement en Europe des Strykers Dragoons, la Russie fait figure de suspect numéro un. Les conséquences exactes des piratages n'ont bien sur pas été révélées par le rapport. Dans ce domaine, BAE Systems a déjà présenté son  système, baptisé Fox Shield pour protéger les véhicules en service ou futurs des menaces cybers.

1 commentaire:

  1. Thalès vient de remporter unbeau marché:
    https://theatrum-belli.com/thales-obtient-une-nouvelle-commande-pour-le-leader-radio-program-de-lus-army/

    RépondreSupprimer