Pages

lundi 23 janvier 2023

DES T-90S POUR LES MERCENAIRES DU GROUPE WAGNER

Des images diffusées sur le réseau social Telegram ont permis de voir des  T-90S utilisés par des mercenaires du groupe Wagner opérant en Ukraine. Ces engins sont des T-90S dont la Russie a arrêté l'exportation en octobre dernier. Plusieurs de ces engins de ce type avaient été aperçus sur le théâtre ukrainien peu de temps après la diffusion de cette décision. Le T-90S est la version export du T-90 dont les plus importants utilisateurs sont l'Inde (Bishma) et l'Algérie. Selon le site Oryx, trois T-90S auraient déjà été perdus par l'armée russe depuis son engagement en Ukraine. Le groupe Wagner opérerait  également depuis le mois de décembre des T-90M, dernière évolution du char russe.

 

4 commentaires:

  1. selon certaines sources les T90 version export vu en Ukraine, seraient des T90 Bishma envoyé en Russie pour modernisation , la Russie n'ayant plus accès à certains composants occidentaux elle aurait proposée à l'Inde d'utiliser des composants Chinois, ce qui est hors de question pour l'Inde.

    https://www.youtube.com/watch?v=E-BefOSUAHI&t=66s
    https://www.thinkdefence.co.uk/2023/01/lets-build-a-tank-the-uk-afv-industry/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça parait surprennant.
      Prendre sur les chaines du 'neuf' avant livraison c'est une chose mais sur du en cours de modernisation une autre.
      Ce serait prendre un matériel propriété de l'état indien!

      Supprimer
    2. Vrai mais étant donné que l'inde ferme les yeux sur le pétrole russe, il n'est pas difficile d'imaginer un accord sur ces tanks.

      Supprimer
  2. Il y a les chars avec leurs problématiques industrielles et Wagner.

    Sans souveraineté ou autonomie de production, en cas de difficultés diverses, l'approvisionnement en matériels ou produits n'est jamais une certitude. Cette évidence n'est pas que militaire. Il en découle tout un tissu d'alliances, de connivences et d'intérêts... :)

    Wagner est, ou était (?), une "entreprise" militaire non-étatique pour mener tous les mauvais coups possibles, sans en rendre responsable politiquement et pénalement le gouvernement de la Russie. Une parfaite doctrine, auto-financée, pour la guerre hybride ou d'influence avec des moyens dont l'éthique ne répond pas aux lois de la guerre, à l'instar du djiadisme.
    Nous en payons le prix en Afrique. Malheureusement, creuser des puits, monter des écoles ou assurer un service médical... ne sont plus suffisants pour "gagner le coeur des populations" (Le colonialisme a laissé des traces utilisables par d'autres) et surtout assurer le régime des potentats ou putschistes locaux. La propagande, la "connectivité téléphonique" et les gros sous sont passés par là.
    Faudra-t-il être aussi féroce que la bête...?
    A noter que la guerre d'Ukraine est révélatrice de comportements inacceptables et prémédités couverts, voire vivement encouragés, par la Russie, terreur oblige...!
    Les bisounours pourront toujours se rassurer et se défendre avec leurs dons, Accords, Traités, lois et ONG. :)

    RépondreSupprimer