Pages

mercredi 28 avril 2021

LA VIPERE DE TEXTRON POUR LE PROGRAMME ARV

Textron a présenté aujourd'hui son projet de véhicule pour le programme ARV (Advanced Recon Vehicle), destiné à remplacer les LAV 25 en service au sein du Corps des Marines depuis les années 80. Le programme ARV présenté en 2018 a été officialisé par une RFI (Request For Information) publiée en 2019 qui permit la même année à la présélection de deux industriels pour ce programme, à savoir General Dynamics Land Systems et SAIC (Science Applications International Corporation), qui auraient du livrer leurs prototypes à la fin de l'année dernière. 

Le calendrier initial impacté par les conséquences de la pandémie, prévoyait la publication d'une RFP (Request For Proposal) à la fine de cette année. Le projet Force Design 2030 mené par le Général Berger vise à redessiner les bataillons d'infanterie et à porter de 9 à12 le nombre de LAV en service au sein des compagnies. Cependant le General Berger a rappelé en 2020 que les Marines avaient besoin de plus de temps pour étudier l'efficacité des véhicules de reconnaissance avant de dépenser des milliards dans leur achat. Cette publication de Textron, qui ne fait pas partie des entités présélectionnées en 2019, pourrait permettre à la firme américaine de rejoindre une des sociétés pour présenter un projet commun en réponse aux besoins du Corps de Marines. En attendant cette hypothétique étape, les projets des différents industriels en lice présentent des caractéristiques générales assez différentes. Le véhicule de General Dynamics devrait intégrer des technologies avancées mais existant déjà aujourd'hui, alors que SAIC s'orienterait vers le développement d'un véhicule innovant utilisant les technologies les plus avancées, en dépit d'un niveau de maturité faible ou inexistant aujourd'hui. Textron équipe son Cottonmouth (du nom d'une vipère semi-aquatique vivant dans les marais et zones humides du sud est des États-Unis) d'une RWS RS-4J de Kongsberg armée d'une mitrailleuse de 12.7mm et d'un missile Javelin. 

Les exigences du programme ARV


Les capacités du futur système ARV

Vue d'artiste du concept ARV selon SAIC

Le projet Cottonmouth de Textron

2 commentaires:

  1. A première vue, profil très discret et vélocité très élevée. A confirmer.

    RépondreSupprimer
  2. Eh oui, ce n'est pas notre autobus à impérial de jaguar (un gros jaguar) : avec ce genre de truc la reconnaissance dans les armées françaises va devenir un sport plus que risqué !

    RépondreSupprimer