Pages

vendredi 25 juin 2021

LA (TROP TIMIDE) RENOVATION DES PREMIERS LECLERC NOTIFIEE A NEXTER

Un peu moins de six ans après la notification du marché de la rénovation du Leclerc, la DGA (Direction Générale de l'Armement) a notifié à l'industriel français la rénovation des 50 premiers engins. Les opérations prévues par ce marché devraient débuter en 2022 et se conclure en 2025. La principale modification apportée au char sera constituée par l'intégration des équipements de communication et d'information du programme Scorpion. Parmi les autres opérations prévues, on peut citer la mise en place du brouilleur Barage contre les IEDs, le renforcement du plancher du char ainsi que la mise en place d'éléments de blindage supplémentaire. La mitrailleuse téléopérée fera son grand retour sur le toit du char après sa suppression sur les exemplaires de série dans les années 90. Même si l'on ne peut que se réjouir de voir cette opération confirmée il faut également souligner son manque d'ambition, privant l'armée de terre d'un char réellement modernisé pour les années à venir.

26 commentaires:

  1. Vraiment dommage quand on se rappelle que le Leclerc a été un des premiers chars à favoriser la protection active à la protection passive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que cette "modernisation" va coûter très cher:
      http://www.opex360.com/2020/10/27/scorpion-la-renovation-des-chars-leclerc-risque-detre-beaucoup-plus-couteuse-que-prevue/

      Supprimer
  2. Pour moi la priorité est de ne pas alourdir le Leclerc, qui a d'abord été conçu pour le combat à haute vitesse . Rajouter des tonnes en blindage de toit, ou en pelle dozer lui ferait perdre cet énorme avantage comparatif. le minimum serait ,en plus d'incrire le char dans la bulle Scorpion plutôt de doter tous les Leclerc de 2 cameras thermiques pour permettre le mode hunter killer par tous les temps.
    Pour rappel, même si le masque du canon peut constituer un point faible(?), je cite "cavalerie de décision" du colonel Despotes p 152 " aucune arme connue ne perçant le Leclerc dans ses zones de vulnérabilité tactique", notre char reste un des seuls dont les munitions sont isolées en nuque de tourelle, elles même protégées par des blindages latéraux de tourelle qui n'ont pas d'équivalent sur les autres chars de l'OTAN.
    Depuis sont apparu des flèches 10/15% plus perforantes, et effectivement des missiles/charges creuses qui attaquent par le dessus. mais à condition d'utiliser notre point blindé en mode très mobile, je pense que son couple mobilité /protection reste au top

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Vous vouliez parlez du même Vincent Desportes ?
      Qui a notamment écrit "Armées : technologisme ou juste technologie". ?
      https://www.cairn.info/revue-politique-etrangere-2009-2-page-403.htm
      Ou qui nous invita à ne pas "rêver américain" ("Le piège américain"), ou encore sur la liberté d'expression concernant les militaires français ?
      Etonnant, venant de votre part (promoteur du "jaguar" et autre scorpion (RMA à la française.)) !

      Supprimer
  4. Pathétique. Revalorisation insuffisante et trop tardive. Un palliatif pourrait consister à adjoindre a chaque peloton de Leclerc deux VCI revalorisés, prélevés sur les dotations existantes, armés d une tourelle 40 CTA avec radar a plaques pour une détection a 360 degrés y compris en déplacement, des helico, missiles, drones et fantassins embusqués.

    RépondreSupprimer
  5. Accessoirement un des deux VBCI d'aide a l'engagement pourrait être armé de surcroît dans l espace arrière d une équipe drones de 2 hommes.

    RépondreSupprimer
  6. Une "modernisation", d'ailleurs on le dit plus, on parle désormais de rénovation (!!!) ou de revalorisation, qui est plus un mot creux, que tout autre chose, et qui se contente en fait essentiellement de l'installation du fameux système "scorpion. Seule amélioration notoire de cette "modernisation".

    Pas de capteurs d'avertissement laser, pas plus de système de surveillance à proximité, ou autres systèmes dit "softkill" ou "hardkill", ou de défense active, n'ont été prévus, ou ont, depuis longtemps, été abandonnés ("on n'a plus les moyens" !!).
    Le Leclerc "rénové" sera en l'occurrence même moins équipé que le "jaguar" (c'est lui qui a tout pris. Mais, manque de bol (c'est vraiment pas de pot), il n'est pas blindé, ou si peu.), notre nouveau "ultima ratio" de l'armée de terre française (comme osait déjà le prétendre un certain anonyme ici même il y a quelque temps !).

    Seule encore, une mitrailleuse téléopérée à été rajoutée (il ne l'ont pas carrément oubliée, comme sur le griffon : c'est déjà ça (il faut vraiment se contenter de très peu ces temps ci !) !!), en tout et pour tout nouveau système d'arme. Ca se passe presque de commentaire !

    Même le renforcement et la réactualisation (comme le font tous les autres chars modernes actuels) du blindage est quasi oublié.
    Puisque seule une nouvelle section d'armure de lattes (comme griffon, et très bientôt, le "jaguar.) a été ajoutée pour protéger la coque avant inférieure (c'est là qu'avait percé un missile au Yémen), sur le flanc arrière du moteur, et sur la nuque de tourelle, précédemment quasiment pas blindés ou si peu. Ou évidemment quand on emploie un char "de cavalerie", conçu pour la guerre froide, dans des conflits actuels, où le retour de la protection "tout azimut" redevient prépondérant.
    Ils ont quand même finit par penser à renforcer le plancher, et aux IED !!! Là aussi, comme quoi, c'est déjà ça quand même de pris.

    Rappelons néanmoins encore que ce "blindage à latte" ne protège que dans un cas sur deux seulement, et avec des missiles relativement rustiques aussi.
    Un "blindage" moderne donc, en témoigne sa multiplication dans l'armée française (plus procédé du pauvre, conçu généralement en urgence pour essayer de palier tant que faire se peut, les insuffisances notoires ... en blindage ...).

    Voila où est le dernier char français : triste fin, entre rafistolages et des bricolages approximatifs. Le quotidien de l'armée de terre française quoi. Malheureusement...

    Alors que, à l'instar, et à l'exemple, des coréens, avec le K2, ont devrait être en train de fabriquer, et même de vendre, le L2, Leclerc-2 ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai du mal à vous suivre. Un Leclerc 2 avec tous les raffinements que vous préconisez coûterait encore plus cher à l'achat et en entretien. Il ne serait probablement possible que d'en avoir que 50 en parc.
      La modernisation du Leclerc est (malheureusement) cohérente avec Scorpion... et n'est pas cohérente avec les discours du CEMA et du CEMAT.
      Mais je ne suis pas sur que de refaire un autre éléphant blanc de 70T disponible en nombre échantillonaire soit une réponse pertinente aux défis actuels.
      Je ne vous ai peut-être pas compris ?

      Supprimer
  7. En rénovant 50 Leclercs d'ici 2025, cela veut dire qu'on aura fini de tous les rénover (si on le fait vraiment!)au moment où il faudra tous les remplacer par le MGCS (s'il existe un jour!). C'est d'ailleurs peut-être pour cette raison qu'on se contente d'une rénovation au rabais (comme d'habitude).

    RépondreSupprimer
  8. En fait, si l'on reprend le lien
    https://www.cairn.info/revue-politique-etrangere-2009-2-page-403.htm
    il se trouve que l'on est exactement aux deux extrêmes des courbes des schémas (en presque fin de l'article) d'inefficacité et de non rendement maximums, par rapport aux sommes cependant investies en particulier.
    C'est à dire, à la fois à l'extrême droite, à la toute extrême droite, marqueurs B, avec le "jaguar" et autre moutons à cinq pattes, concept complétement décalé (d'autobus mitrailleur démentiel.) et complètement hors sol et déconnecté des vraies réalités du terrain (de plus en plus), et de l'autre, marqueurs A, avec des équipements à bout de souffle, complétement déclassés, genre VAB, et autre VBL également totalement sous blindés, en nombre, faute de mieux.
    Tout cela coutant un pognon de dingue, comme dirait l'autre, pour une efficacité minimale, et minimaliste même.
    Et du coup, "on n'a plus les moyens (ouain ouain ouain !!!)", de rien.
    Ni d'être encore capable de remplacer nos véhicules légers (genre VBL ; par des "CRAB" ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_Reconnaissance_Armoured_Buggy ), du même Desportes notamment, et autre "Sphinx", par exemples, parmi vraiment tant d'autres...). Des équipements aujourd'hui complètement obsolètes pour les conditions des guerres actuelles même complétement asymétriques et du plus bas niveau possible (sahel).
    Ni plus, ne serait ce de se payer une revalorisation un peu décente (hors scorpionite aigue, évidemment (!!!), encore.), pour nos chars de combat, principaux système de combat terrestre, qu'il nous reste, encore
    (mais on va probablement, encore, dépenser un pognon de dingue, toujours, pour permettre aux allemands en plus, de concevoir un nouvel aliène hors de prix tel que le sont tous les projets d'équipements militaires européistes. Et ensuite, on n'aura encore "plus les moyens" ouain ...) !
    Voilà où l'on en est, après plus de vint d'errance et de bride lâchée, bientôt même plus de char français (un combe pour le pays co-inventeur de ce système d'arme majeur) ; déjà que l'on est réduit à avoir des fusils (même plus capable d'avoir notre propre fusil !!!!!!! !!!), première arme de combat si l'en est, allemands ...

    Sixième puissance militaire mondiale, et sixième budget militaire mondial, pour au final à en être réduit à ne pouvoir plus qu'envoyer au sahel, dans "le trou du c.l du monde" (si vous me passez l'expression), une petite brigade légère, faite de bric (quelques VBCI et autre "Tigre" hors de prix et hors de MCO tout particulièrement également.) et de broc (VAB antédiluviens et autre VBL "mortels".), et quelques GTIA, également fait de brics, et de brocs par ailleurs ...

    RépondreSupprimer
  9. C'est à dire ça (pour le remplacement de nos VBL "mortels".) :
    https://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/panhard-propose-a-l-armee-de-terre-un-blinde-revolutionnaire-04-07-2011-1349196_53.php

    Un exemple, parmi vraiment beaucoup d'autres ...
    A l'autre bout de la chaine, du char de combat principal lourd, guère mieux traité finalement.
    Pauvre armée de terre, tout particulièrement si mal traitée !

    RépondreSupprimer
  10. Et pourtant, il est à roues, en plus ;) !

    Comme quoi : il faut bien, LES DEUX
    (mais ce n'est pas les mêmes utilisations et spécificités, non plus !! : Chaque chose au bon endroit.)
    !!!!

    RépondreSupprimer
  11. Ah dernière chose pour illustrer cet exemple encore plus concrètement :
    Pour le même prix, qu'un "Jaguar", vous avez, vous auriez bien pu avoir, sept ou huit "CRAB", et sept ou huit canons mitrailleurs de 30 (suffisant) ou 40 mm, pour le même prix.

    Et transporter (aérotransporter par exemple) trois CRAB contre un seul "Jaguar", à poids égal, théorique, dans un A400m.
    En réalité, vous auriez pu mettre jusqu'à quatre, voire cinq CRAB dans un A400 (ou deux dans C130.), contre théoriquement un seul "Jaguar".
    Tout à fait "théoriquement", car voir ses dimensions imposantes, (notamment en hauteur), monstrueuses même (survivabilté ? Oubliée !!! Qui plus est pour un véhicule, dit, de reconnaissance : vraiment un comble du comble, un sommet même en l'occurrence.), il est même très fortement improbable que l'on puisse en faire entrer un seul dans le moindre A400, même avec un chausse-pied (encore moins dans un C130 !). C'est très vraisemblablement même impossible (à moins de le démonter entièrement peut être : Ils en seraient encore bien "capables", les "malins" !!!!).

    Mince, encore un banal "truc", aérotransport ou transport tout court, ou empreinte logistique, ou coûts en maintien en conditions opérationnelles, ou même encore fragilités, qu'ils ont encore oubliés ...
    "C'est ballot" :
    A force cela commence à vraiment faire beaucoup, trop. Cela ne m'étonnerait pas même qu'un jour, cela finissent par se voir, et même se savoir.
    Espérons seulement que ce ne soit pas encore à l'occasion d'une nouvelle catastrophe énorme en opération ... Espérons que cela le soit avant.

    Perdus, obnubilés, dans leurs délires technicistes, et mercantiles (surtout, et avant tout autre chose !) qu'ils sont.
    On ne peut guère vraiment leur reprocher, c'est le métier premier après tout, faire de l'argent et rémunérer leurs actionnaires, à partir du moment où on leur a complètement lâcher la bride, "en même temps".

    Par contre, concernant d'autres, soi-disant en responsabilité ... ? !!

    Encore un (des) "oubli(s)", involontaire(s), comme pour celui de la minimaliste mitrailleuse téléopérée sur le "Griffon" (ouf, ils ont penser à en remettre une pour la "modernisation" du Leclerc (quelle misère !)).

    Ou plus généralement et de façon globale, sur le niveau de blindage et de protection de nos véhicules de combat (le jaguar est parait-il annoncé à un niveau III+, malgré ses 25 tonnes, imposantes, ou à cause de ses dimensions "imposantes" tout particulièrement : un enfant de cinq ans le comprendrait.).), et in fine de nos soldats, qui en bout de chaine risquent leur vie sur le terrain, dans un tel contexte général, et de tels engins ...

    A suivre.

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. L’armée de terre française c’est 140 Leclerc en ligne, 500 VBCI, à peine mieux armés que des BTR 70 des années 80 et en 2025, 150 blindés de reconnaissance Jaguar, 109 pièces d’artillerie et 67 hélicoptères Tigre en parc. De quoi équiper à peine sérieusement deux brigades blindée type OTAN, mais incomparablement sous-équipée par comparaison avec une brigade étalon de type russe.



    À titre de comparaison l'Algérie possède 572 T90, 550 T 72, 300 BMP-T, 14 brigades S300... Certes l'Algérie n'a pas l'intention d'envahir la France militairement, elle a une autre stratégie bien plus efficace. Mais lorsqu'on veut siéger efficacement au conseil de sécurité, parler au nom de l'Europe, orienter la politique de l'OTAN, la moindre des choses est de mettre en adéquation ses désirs avec les réalités. La puissance repose sur la réalité de sa puissance, pas sur ses fantasmes. La faillite de notre diplomatie repose sur cet état de fait, l'illusion de puissance est la traduction de sa propre impuissance. https://www.athena-vostok.com/budget-des-armees-des-renoncements-majeurs-sur-fond-de-demission

    RépondreSupprimer
  14. Le MGCS c'est pour à mon avis pas avant 2040 vu les retards habituels....
    La protection des véhicules de combat est un des domaines les plus secret, et généralement sous évalué dans les publication ...normal! Néanmoins, le jaguar, bien qu'il paraisse volumineux est constitué d'une cellule de survie en tôle d'alu très épaisses, poste pilote plus puit de tourelle nettement plus petite que l'engin sur laquelle sont rapportés tous les autres éléments mécaniques train de roulement, surblindages aciers THD TTHD...école française en la matière, depuis le VBCI, beaucoup plus volumineux pour sa part. Idem pour le Griffon, vu sur les vidéos montrant le berceau moteur. Les sur blindages ne sont pas tous montés en temps de paix pour raisons d'économie de potentiel usure des pneus, carburant? et même manipulation par les équipages, demander leur lors des JPO.
    En tous cas, si demain je dois y aller, (je blague, je suis trop vieux), je préfère largement le JAGUAR au magnifique mais peu protecteur 10 RCR.
    Par contre là ou je serais plus circonspect, tant que je ne l'ai pas vu testé, c'est quelle mobilité avec tous les pneus crevés après quelques minutes sous un déluge de ferraille, et quelle fonction feu avec x optiques hs de sa riche vétronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'évoquais plutôt le "CRAB", ou même le "Sphinx"
      ( www.military-today.com/apc/panhard_sphinx.htm , un peu plus léger avec des blindages de dernière génération de niveau IV, VI à l'avant, et avec un canon un peu plus puissant, et avec ses caractéristiques de mobilité (vitesse, endurance, rayon d'action, puissance de la motorisation, poids, etc...), il aurait été parfait comme véhicule léger de reconnaissance.),
      en terme de comparaison utile, au "Jaguar", par ailleurs beaucoup, beaucoup plus cher, et si "sophistiqued" !!
      Malheureusement, et bien évidemment, dans les conditions actuelles de notre "politique" d'équipement, c'est évidemment encore ce dernier qui a été "choisi" (ou imposé ? ?).

      L'AMX10-RC est en effet un concept vieux de plus d'un demi siècle (certes il est encore en service, comme tant d'autres équipements, malheureusement dans "nos forces"... Malheureusement.).
      Concept (inventé par les français, qui étaient encore réellement innovant, à cette époque.), qui consistait à installer un canon antichar sur un véhicule rapide, à roue, de reconnaissance.
      Le blindage, qui n'en était pas vraiment un, comme sur le VAB (!!), était surtout destiné à lui permettre d'évoluer en condition RNBC (on disait à l'époque que plus d'un tiers des obus de l'URSS était chimiques (d'où notre petite seringue d'atropine individuelle, à se planter dans le cœur, en cas de besoin, souvenirs, souvenirs ...)), et rien d'autre :
      Autre temps, autre mœurs.

      Autre temps où aujourd'hui chaque mort en opération est comptée et peut faire basculer, grâce ou à cause des médias, toute opération trop meurtrière. Les américains en ont déjà fait les frais.

      Et donc vu la faiblesse général du blindage de tous nos blindés (hors quelques Leclerc vieillissants restant) "médians", le VBCI est tout juste, en version 32 tonnes, protégé contre le 25 mm (niveau V), sur l'arc avant uniquement, la plupart des véhicules blindés, hormis le VBCI, évidemment, étant aujourd'hui équipés de 30 mm, cela nous réserve une bien belle surprise, et déroute, stratégique ; à la prochaine affaire sérieuse excédant le niveau de la simple contre insurrection contre des contrebandiers djihadistes dans le désert.

      Supprimer
    2. Vu l'arrivée au compte-goutte des véhicules "Scorpion", on va se les traîner encore un peu nos antiques AMP-10 RC...
      https://www.forcesoperations.com/top-depart-pour-linfovalorisation-des-vbci-et-amx-10-rc/

      Supprimer
    3. AMX-10 RC...

      Supprimer
  15. Oui. C'est un minimum que le Jaguar soit mieux protégé que le 10 RC, dont la conception date du milieu des années 70, et qui ne brillait pas particulièrement en la matière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin, il faut encore qu'ils soient livrés à l'armée de terre... http://www.paxaquitania.fr/2020/07/essais-du-jaguar-sur-piste-biscarosse.html

      Supprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Pendant ce temps là le M1 doit en être a sa huitième version ( ou quelle que chose comme ça....) .dans un domaine différent le Rafale , moins âge que le Leclerc en est au modèle F4. Il y a un problème de programmation au sein de l'AT.

    RépondreSupprimer
  18. On fait une petite visite du Leclerc:
    https://youtu.be/YwKYt1Ur2Aw

    RépondreSupprimer