Pages

vendredi 17 septembre 2021

HORNET, PLUS QU'UN TOURELLEAU !

Au salon DSEI, Hornet a présenté plusieurs équipements dont certains sont prévus équiper les véhicules du programme Scorpion. Sur un marché ultra concurrentiel et déjà occupé par de nombreux industriels, l'innovation est le facteur déterminant qui doit permettre de démarquer un équipement d'un autre. C'est dans cet esprit que Hornet a présenté sa solution Soft Kill. Basé sur une RCWS (Remote Controlled Weapon Station), le système comprend une couronne de huit lanceurs pour munitions Lacroix ainsi qu'un ensemble de détection acoustique Pilar V de Metravib. L'ensemble des composants du système est piloté par Battlenet, la suite vétronique développée par Hornet. La grande originalité du système réside dans la possibilité d'orienter la couronne de lanceurs dans la direction d'une menace détectée pour déclencher le tir des munitions Galix face à cette menace. La RCWS Hornet ainsi configurée devient plus qu'un simple tourelleau téléopéré mais bien un système de protection active "soft kill". On ne peut que saluer la démarche qui (enfin) donne à l'armée de terre un système de protection active en attendant le développement d'un système hard kill dans les années à venir. Sur le stand Hornet, le support du système était constitué par un Scarabée soulignant le caractère innovant de cet équipement. Cette vision "futuro-centrée"  ne doit pas faire oublier qu'il y a dés aujourd'hui une véritable urgence à doter nos véhicules (y compris les vecteurs logistiques) de ce type d'équipement, capables de les protéger contre des menaces de plus en plus répandues. A noter que Hornet était également présent sur le stand de Milrem avec un tourelleau Hornet équipant un des engins téléopérés de la firme estonienne.

13 commentaires:

  1. Surtout que dès la commande, les véhicules Scorpion ne sont pas tous équipés d'un tourelleau:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/11/petites-nouvelles-et-considerations-sur.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ballot !
      Mais plus de sous, comme dirait notre CEMAT !!!

      Supprimer
    2. Devenu CEMA depuis...
      Il y a des crédits budgétaires, mais ils sont dépensés autrement:
      https://www.forcesoperations.com/scorpion-etape-2-en-chiffres/

      Supprimer
    3. On verra la réalité en 2023, seule la moitié du programme Scorpion est réellement signée.
      La non-actualisation de la LPM 2019-2025 donne un indice...

      Pas la peine non plus de rêver à des matériels plus nombreux:
      https://www.forcesoperations.com/relever-les-cibles-de-scorpion-cest-non-pour-le-ministere-des-armees/

      Supprimer
  2. le choix serait donc brouillage du guidage des missile par fumigène et arrêt des roquettes (RPG7 etc) par des cages, sachant que les missiles arrivent en générales de loin et donc qu'il est possible de les détecter, par contre pour les roquettes qui sont tirer a bout portant le blindage parait être la seule solution??? .

    RépondreSupprimer
  3. Si j' ai bien compris ce qui distingue le Hornet d'autres tourelle aux est que son armement et son lanceur de munitions Galix sont installés sur des couronnes distinctes, ce qui permet des les orienter de façon indépendante dans des directions différentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, la couronne de lanceurs est liée au système de détection acoustique Pilar V

      Supprimer
  4. Les israéliens avaient fait pareil dans les années 90 avec leur POMALS qui était un lance grenade fumigène directionnel. MAis ça c'était il y a 30 ans.

    RépondreSupprimer
  5. 89 Griffon présentés pour vérification jusqu'à présent en 2021...

    L'objectif est maintenu de livrer 20 Jaguar livrés cette année.
    Deux véhicules fournis en mai pour EVTO, puis récupérés et relivrés.
    https://mobile.twitter.com/ForcesOperation/status/1440971171818876929

    On attend pour des nouvelles concernant le Serval...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier a eu lieu l'inauguration de la ligne d'intégration Serval par N. Chamussy, PDG du groupe Nexter 4 véhicules sur la ligne pour l'instant et des 1ères livraisons attendues pour janvier 2022.

      La capacité de production maximale théorique sera de 300 exemplaires par an à terme.

      Supprimer
    2. On attendrait 1998 Serval en 2030, au lieu de 978 prevus initialement, reste a savoir au détriment de quoi...
      https://www.forcesoperations.com/amp/scorpion-etape-2-en-chiffres/

      Supprimer
  6. Safran entre dans la danse:
    http://www.opex360.com/2022/02/01/arquus-sassocie-a-safran-pour-la-commercialisation-du-tourelleau-teleopere-hornet-a-linternational/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y avait un partenariat avec l'entreprise émiratie qui avait ses usines en Turquie pour l'optronique...
      L'équipementier emirati, partenaire de Nexter a d'ailleurs ses usines... en Turquie:
      http://forcesoperations.com/idef-2017-nexter-et-mspv-sunissent-pour-le-meilleur/

      Vu les relations affichées actuellement depuis l'illumination de la frégate Courbet par les marins turcs, est-ce toujours le cas ?

      Supprimer