Pages

mardi 26 avril 2022

DES GEPARD POUR L'UKRAINE

Le gouvernement allemand a approuvé la livraison à l'Ukraine d'une cinquantaine d'engins Gepard 1A4 destinés à la lutte antiaérienne. Retiré du service actif au milieu de années 2010, le Gepard allemand armé de deux canons Oerlikon KDA L/90 de 35mm peut encore se révéler très efficace dans la lutte anti drone. Le Qatar en a acquis une quinzaine d'exemplaires qu'il compte utiliser dans le cadre de la sécurisation de la Coupe du Monde de Football. La décision du gouvernement allemand devrait permettre de mettre un terme (provisoire?) aux critiques liées au manque d'engagement de l'Allemagne en faveur de l'Ukraine. L'annonce faite au cours d'une conférence qui a réuni aujourd'hui à Ramstein plus de 40 pays donateurs. Le Gepard est considéré par les autorités allemandes comme un armement défensif destiné à la défense contre les aéronefs et les drones russes. Un classement qui oublie de mentionner les capacités anti blindage des deux canons de 35mm pouvant être approvisionnés avec 680 obus perforants.

9 commentaires:

  1. https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/03/29/francois-cornut-gentille-notre-modele-d-armee-soi-disant-complet-est-surtout-obsolete_6119599_3232.html

    RépondreSupprimer
  2. La portée pratique d'un 35 mm est d'environ 4000 m. Donc, il peut constituer une bulle de protection limitée pour une force mécanisée en mouvement. Son principal intérêt est son blindage, son radar de veille et sa mobilité. Par contre les missiles AC, comme l'Ataka ont une portée de 8/10 km...
    Bref, un gros engin à la logistique lourde et coûteuse, pour pas grand chose ou, peut-être, pour la lutte anti-drone (?).

    RépondreSupprimer
  3. Le problème de ces véhicules est leur MCO et leur ravitaillement en munitions, surtout que le 35mm n'est pas tellement répandu. En revanche le 35mm a de fortes capacités anti personnel et anti véhicules, y compris contre ceux faiblement blindés. Son utilisation en combat urbain serait donc une plus value .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le principal producteur de munition de 35mm est l'ancien Oerlikon suisse avant que sa filiale armement ne soit racheter par Rheinmetall à la fin des années 1990. Cette munition est produite en Suisse encore aujourd'hui, ce qui risque de vite produire des problèmes d'approvisionnement vu que la Suisse refuse de vendre de l'armement à l'Ukraine (heureusement les allemands ont trouvé 300000 cartouches chez les Brésiliens) .

      Supprimer
  4. L'usage du canon à tir rapide antiaérien en combat urbain est assez fréquent, comme pendant le conflit de l'ex-Yougoslavie avec le ZSU "Prague". Le Terminator reprend d'ailleurs la formule en la complétant avec d'autres armes... Mais avec l'avènement des missiles antichars et de l'artillerie moderne, se pose la question de la protection d'un Guépard et de ses systèmes (?).
    La doctrine d'emploi devra être adaptée.

    RépondreSupprimer
  5. Ce n’était pas les Roumains qui en avaient acheté une 50 aine qu’ils ont quelques années après decomissionnes car trop complexes trop coûteux à utiliser et maintenir…?!

    RépondreSupprimer
  6. Le Guépard est un très vieux système antiaérien, mis en service dans les années 70.
    Apparemment beaucoup en profitent pour se débarrasser de vieux équipements, ex soviétiques notamment, et pour se donner ainsi bonne conscience à bon compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se donner bonne conscience à bon compte? Ne rien faire du tout leur coûterait encore moins cher, parce qu'envoyer tout ce matériel, qu'il faut parfois remettre en condition, n'est pas gratuit. En outre, celui qui devrait être titillé par sa conscience c'est Poutine.

      Supprimer
    2. En effet, les frais d'envoi ne sont pas compris. Mais quelle bonne conscience !

      Supprimer