Pages

lundi 15 février 2021

LE BLINDAGE, POUR QUOI FAIRE ?

On évoque régulièrement dans blablachars, les munitions dites "flèches" en français mais connues dans le reste du monde sous les vocables anglo-saxons, KE pour Kinetic Energy, APFSDS pour Armour Piercing Fin Stabilized Discarding Sabot, ou encore Sabot dans l'armée américaine. Ce type de munition développée par les Britanniques dans les années 40 a longtemps été l'apanage des seuls chars lourds dont elle reste encore la munition préférentielle, seule capable de percer les blindages les plus conséquents. Les progrés dans la conception de ces obus ont permis d'améliorer leurs performances en les dotant de pénétrateurs plus longs et plus denses capables de défaire les blindages réactifs, développés pour contrer les progrés de ces munitions. Dans certains cas, une absence quasi totale de blindage peut se révéler plus efficace qu'une accumulation des blindages les plus modernes, comme en témoignent les clichés ci-dessous. 

Le véhicule visible sur les photos est un MRAP de type Panthera F9, fabriqué par la firme Minerva Special Purpose Vehicles, basée aux Émirats Arabes Unis. Ce véhicule a été atteint par un obus APFSDS de 125mm tiré par un T-72 en Syrie en 2018. Le résultat est surprenant et ne manquera pas de susciter quelques interrogations.

Vue extérieure

Détail

Vue intérieure

Sous un autre angle (Notez le siège en bois !)

Le pénétrateur est ressorti comme il était entré !

Ces clichés interrogent sur l'épaisseur du blindage du véhicule concerné, qui doit être minime puisque celui-ci n'a pas opposé suffisamment de résistance pour provoquer la déformation du pénétrateur au moment de son impact. Le projectile a traversé le véhicule de part en part sans rencontrer la moindre résistance, ni provoquer de gros dégâts à l'exception de la garniture en contreplaqué du siège. Aucun des effets attendus d'un projectile flèche, élévation de température surpression, projection d'éclats de blindage, explosion des munitions,... n'a été observé sur ce véhicule qui a fini sa carrière à Moscou après sa capture.

13 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ou la place du maure...
      Heureusement qu'il avait piscine ce jour-là.
      Il faut de la chance à la guerre, ça aide.

      Supprimer
  2. C'est pour cela que l'obus-flèche OFL 105 F1 embarquait des billes métalliques sous sa coiffe afin de le rendre efficace contre des blindés légers. Surnommé effet Kiss Cool.

    RépondreSupprimer
  3. En effet, un "blindage" de niveau I à priori. C'est à dire, conçu uniquement pour arrêter les balles d'armes individuelles, et uniquement encore du très peu puissant 5,56 OTAN.
    D'où l'absence presque totale de résistance, et d'effets, surtout face à un APFSDS de 125mm, de génération récente probablement.
    Ronin.

    RépondreSupprimer
  4. J'avais vu cette image (ou peut-être une similaire), il y a 1 à 3 ans. Mais à l'époque il avait été affirmé qu'il s'agissait d'un 115mm de T62. Ce qui correspondait à la fonte des effectifs de T72 en Syrie dans les 2 premières années de la guerre civile et l'obligation pour l'armée syrienne de ressortir les T62 mis sous cocon (avec en bonus des envois de ces chars par la Russie qui y voyait un moyen de s'en débarrasser).

    RépondreSupprimer
  5. Un obus-flèche, normalement une seule injection suffit...
    https://blablachars.blogspot.com/2020/12/le-parlement-allemand-veut-une-nouvelle.html

    RépondreSupprimer
  6. Parfois la Camarde boude:
    https://mobile.twitter.com/CompteRenduMili/status/1362347310215278592

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souhaitons-le aux militaires du G5 Sahel, ils n'auront pas plus blindés en véhicules:
      https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_business/2021/02/12/berlin-muscle-l-armee-nigerienne-avec-des-vehicules-blindes-iag,109642687-gra

      Supprimer
    2. Il y a aussi des véhicules sud-africains, mais cette fois ce sont les américains qui déboulent de plus en plus dans le Sahel:
      https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_business/2021/03/16/ott-technologies-et-pae-dotent-l-armee-burkinabe-de-nouveaux-blindes-puma,109649930-ar1

      https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_business/2021/01/20/constellis-group-deploie-ses-conseillers-militaires-a-bamako-et-dakar-au-nom-du-maintien-de-la-paix,109635582-bre

      Supprimer
  7. Pour le moment, la mode c'est de protéger les équipages contre les IED:
    http://experiencecombattantelafaye.blogspot.com/2021/01/contribution-pour-les-dernieres.html

    https://www.forcesoperations.com/le-pentagone-invente-le-vehicule-blinde-jetable/

    RépondreSupprimer
  8. Certains ont même pu écrire que parce qu'il était prévu pour être amphibie, "le VAB était une bonne surprise" par rapport à son comportement face aux explosions d'IED...

    Le véhicule se soulevait avec le souffle de l'explosion et l'équipage était blessé, mais pas tué.
    Il faut avoir de l'estomac...

    RépondreSupprimer
  9. Tu n'utilise pas un ASFSDS sur une cible faiblemet blindé!!!
    Tu utilise un HEAT ou même un HE.

    RépondreSupprimer
  10. Certains véhicules ne peuvent guère être sur-blindés, il faudrait en changer:
    https://www.forcesoperations.com/les-premiers-vbl-mieux-proteges-attendus-fin-mai-debut-juin-au-sahel/

    RépondreSupprimer