Pages

dimanche 21 mars 2021

DEBARQUEMENT DE LYNX 9 EN ESTONIE

Les matériels français du mandat Lynx 9 sont arrivés au port de Paldiski en Estonie après un transit maritime de plus de 2000 miles nautiques à bord du navire roulier MV Eddystone. Le navire a également permis l'acheminement de matériels britanniques, Warriors, Bulldogs, pièces d'artillerie et véhicules tout terrain faisant partie de l'opération Cabrit.  Comme pour l'embarquement le 519è Régiment du train en coopération avec ses homologues britanniques et estoniens a assuré l'exécution de la manoeuvre pour permettre aux engins de débarquer dans les meilleures conditions en dépit d'une météo hivernale, comme le montrent les images de la galerie photo. Les équipages français vont maintenant être intégrés au sein d'un GTIA multinational sous commandement britannique, pour manœuvrer au sein de la 1ère Brigade d'Infanterie estonienne.



14 commentaires:

  1. On a profité pour ce faire d'un navire au service des forces du Royaume-Uni.

    La question de l'opérateur de la logistique française va se poser prochainement pour les ravitaillemnts et matériels des bases pré-positionnés et des opérations:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/12/10/qui-acheminera-du-fret-par-voie-de-surface-en-bss-bis-21697.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'Afrique australe, la question se pose aussi:
      https://www.forcesoperations.com/qui-reprendra-laffretement-terrestre-au-profit-des-armees-en-afrique-centrale/

      Supprimer
  2. Lynx 9 est le premier entraînement au combat de haute intensité dans un cadre combiné au niveau du bataillon.

    Trois séquences de 72 heures sont prévues, dont une séquence au niveau du peloton, une séquence au niveau de l'entreprise et la dernière séquence au niveau de la brigade.

    Ces différentes séquences d'entraînement sont l'occasion idéale pour les différentes nations de tester l'interopérabilité de leurs équipements et procédures tactiques pour les missions défensives et offensives.

    Après une phase préparatoire de trois jours de test des procédures de commandement, l'exercice se trouve actuellement dans une phase axée sur la formation au niveau du groupement tactique au cours de laquelle les soldats de l'OTAN s'entraînent pour des missions de combat, en alternant entre les phases de barrage, d'attaque et de défense. L'exercice Bold Eagle est une étape préliminaire de la préparation de l'exercice Spring Storm, qui testera l'état de préparation des forces de l'OTAN pour une crise fictive.

    Le quartier général français du bataillon eFP en Estonie (eFP BG Estonia - Battlegroup Estonia) est situé à Tapa et le Royaume-Uni en est la nation-cadre. Le détachement français est l'une des composantes conjointes de ce bataillon multinational.

    Le détachement français du bataillon a:
    - un élément inséré avec un Représentant National Senior (SNR), le Colonel Démésy, agissant en tant que Chef des Opérations (S3) et des officiers chargés des domaines suivants: Renseignement (S2), Opérations (S3), Logistique (S4) et Systèmes d'Information et communication (S6);

    - un sous-groupe interarmes à prédominance blindée, composé de deux pelotons de chars Leclerc, d'un peloton de reconnaissance, d'une section de combat d'infanterie, d'une section de combat du génie et d'une équipe d'observation et de coordination des tirs;

    - un élément d'appui national, composé d'un détachement logistique, d'un détachement de police militaire et d'un détachement de contre-ingérence. La mission Lynx constitue la contribution des armées françaises au système eFP.

    Le détachement français compte environ 300 soldats appartenant à des unités appartenant principalement aux 12e Régiments de Cuirassiers (Olivet), au Régiment de marche du Tchad (Meyenheim), au 13e Régiment du Génie (Valdahon) et au 40e Régiment d’Artillerie (Suippes).

    Au cours de l'été 2021, le personnel militaire déployé dans le cadre de la mission opérationnelle Lynx 9 sera relevé par un nouveau détachement de soldats français, composé principalement d'unités du 501st Combat Tank Regiment.

    Le matériel livré restera en place afin de maintenir un composant robuste: la mission Lynx 9 deviendra alors la mission Lynx 10.



    RépondreSupprimer
  3. Le SGTIA (sous-groupement tactique interarmes) est une unité blindée formée autour de deux pelotons de chars Leclerc, d'un peloton de reconnaissance, d'une section de combat d'infanterie, d'une section de génie de combat et d'une équipe d'observation et de coordination des tirs.

    Son effectif est de près de 200 soldats.

    Le SGTIA est accompagnée dans sa mission d'un Détachement Logistique d'une centaine de personnes qui lui assure sur le champ de bataille une assistance en carburant et munitions, le dépannage ou la livraison de matériel et de véhicules.
    Cela se décompose comme suit:

    - Un tronçon de transport mixte avec une quinzaine de poids lourds pour le transport de fret, de carburant et de véhicules lourds ou légers (PPLOG-R, PEB ...) - Une section de réparation et d'entretien d'une vingtaine de véhicules de dépannage et de réparation.

    Le détachement français comprend: un sous-groupement tactique interarmes (SGTIA, Sous-groupement tactique interarmes) majoritairement blindé, composé de près de 200 militaires opérant 12 chars Leclerc, 8 véhicules blindés de combat d'infanterie (VBCI), 21 VBL (Véhicules Blindés Léger) , Véhicules blindés légers), 2 EBG (Engins Blindés du Génie, Véhicules Blindés du Génie) et 8 VAB (Véhicules de l'Avant Blindé);

    Tiré et traduit de cet article:
    https://www.armyrecognition.com/defense_news_april_2021_global_security_army_industry/french_army_starts_nato_bold_eagle_exercise_in_estonia.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien regardons et apprenons...
      https://www.meta-defense.fr/2021/04/13/le-scenario-georgien-se-precise-en-ukraine/

      Supprimer
  4. Ils sont mignon à se ballader en forêt ces Leclerc:
    https://mobile.twitter.com/PaxAquitania/status/1384520120412872711

    RépondreSupprimer
  5. Autre lieu, autre opération:
    https://mobile.twitter.com/JMBacquet/status/1385603699217666051

    RépondreSupprimer
  6. À toutes fins utiles, un petit résumé des forces armées des pays concernés:
    https://mobile.twitter.com/top_force/status/1390228108402364419

    RépondreSupprimer
  7. Tout cela pour ne pas dire que pour garder des compétences, il fallait bien une mission à la cavalerie lourde...
    https://lemamouth.blogspot.com/2021/05/lynx-une-missops-face-la-russie.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Jordanie, on vient bien d'enfin donner une OPEX au personnel des EDSA de l'armée de l'air depuis début août 2021...
      https://mobile.twitter.com/ForcesOperation/status/1433010248630026242

      Supprimer
  8. On est sur Blablachars, un petit clin d'oeil aux Leclerc en Estonie:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/05/26/contact-contact-contact-les-leclerc-bousculent-l-embuscade-e-22170.html

    Peut être pour préparer les conséquences de leur revue de défense, les militaires britanniques redécouvrent les tranchées comme avant l'invention du char.
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/05/27/en-estonie-l-armee-britannique-reapprend-la-guerre-des-tranc-22171.html

    Moins malicieusement, cela ressemble beaucoup à ce qui se passe en Ukraine comme entraînement:
    https://youtu.be/qU_jcBL8au8

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petit zoom sur la logistique:
      https://lemamouth.blogspot.com/2021/06/esn-la-boite-outils-du-soutien-de-lynx.html

      Et une prospective concernant celle-ci... vers 2050:
      https://www.ifri.org/fr/publications/briefings-de-lifri/redecouverte-defi-logistique-militaire

      Supprimer
  9. C'est symbolique et politique, pas militaire:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/06/03/epf-des-bataillons-dissuasifs-ou-sacrifies-22189.html

    Un petit résumé des forces armées des pays concernés, juste local pour la Russie:
    https://mobile.twitter.com/top_force/status/1390228108402364419

    L'OTAN demandant toujours plus de moyens pour une utilité discutable:
    https://www.euractiv.fr/section/politique/news/lotan-serait-mal-preparee-en-cas-de-guerre-de-grande-ampleur/

    Comme le montre le dernier exercice en Pologne:
    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/un-monde-d-avance/en-pologne-une-simulation-militaire-face-a-une-invasion-russe-tourne-au-desastre_4265751.html

    RépondreSupprimer
  10. Départ de la Rochelle, toujours, mais cette fois-ci c'est à destination du Sahel:
    http://www.paxaquitania.fr/2021/07/le-griffon-sen-va-en-guerre.html

    RépondreSupprimer