Pages

jeudi 22 juillet 2021

RECOURS ESPAGNOL

PAP Tecnos dont la tourelle Toledo 30s n'a pas été retenue pour l'équipement des 219 VCR Dragon a déposé un recours contre le choix de la tourelle Guardian 30 d'Escribano comme adjudicataire de ce marché. L'entreprise souhaite voir se dérouler une nouvelle évaluation des offres en raison de plusieurs anomalies constatées dans le processus d'attribution du marché. Cette demande est motivée par des arguments d'ordre réglementaire, technique et économique permettant de considérer comme illégal l'attribution de ce marché à la société Escribano.

Sur le plan réglementaire, PAS Tecnos estime que les principes essentiels de passation des marchés public comme la transparence, l'égalité des chances et la non discrimination entre les soumissionnaires, n'ont pas été respectés pour cette procédure. PAP Tecnos considère que la sélection de la tourelle Guardian 30 est contraire à la loi en raison du non respect par Escribano d'un certain nombre d'exigences techniques. Dans un document remis à la DGAM (Direccion General de Armamento y Material) PAP Tecnos ajoute que la société Escribano n'a pas participé à la phase de réduction des risques et a produit un matériel ne répondant pas à l'exigence de maturité technologique. Enfin PAP Tecnos rappelle qu'elle a remis la meilleure BAFO (Best And Final Offer) lui permettant d'être la mieux classée sur le plan économique jusqu'à ce que la DGAM ne sollicite une seconde BAFO permettant à Escribano d'obtenir la meilleure place. 

Le choix de la tourelle Guardian 30 a été considéré par de nombreux observateurs comme une décision politique, Escribano étant la seule société à présenter un équipement 100% espagnol à la différence de PAP Tecnos alliée à Rafael et de Navantia associée à Elbit Systems. La Guardian 30 apparue tardivement dans la compétition n'a effectué ses premiers tirs qu'en février dernier à partir d'un Piranha 3 alors que ses deux concurrentes avaient été évaluées au cours d'une campagne de tir dès aout 2020. Cette activité avait permis de réaliser des tirs canons et missiles, les deux tourelles étant équipées de missiles antichars Spike LR en complément de leur canon de 30mm. Cette complémentarité est impossible à obtenir sur la Guardian 30 dépourvue de tout autre armement que son canon de 30mm. L'intégration du missile Spike étant également une des exigences émises par l'armée espagnole pour la future tourelle.

Les arguments techniques, juridiques et réglementaires mis en avant par la société PAP Tecnos pourraient conduire à une annulation de la procédure en cours et la publication d'un nouvel appel d'offres. Ceci aurait pour effet de retarder une nouvelle fois ce programme qui a déjà connu une interruption avant d'être relancé en mai dernier. On ignore pour le moment la suite donnée au recours de PAP Tecnos et les éventuelles conséquences sur l'arrivée du véhicule dans les forces espagnoles au sein desquelles il doit remplacer les différents modèles de BMR en service depuis 1979.

3 commentaires:

  1. D'autres recours pourraient suivre...
    Ce programme ne semble pas prêt de déboucher!

    RépondreSupprimer
  2. Une armée de terre espagnole,

    avec 219 Leopard2E A6, 261 VCI chenillé Pizarro (là aussi de leur propre production nationale), 88 Centauro, 90 Bv206S, 648 BMR-M1 medium APC, 635 VEC-M1, et autres (plus anciens, comme nous !!),
    mais aussi 96 automoteurs M109A5, plus 84 155 mm tractés et 54 105 mm, 400 mortiers de 120 mm (puisqu'on en est désormais à coté de ce genre de matériel comme artillerie majeure, chez nous !), 168 Mistral (autant que l'armée française), compétés par une vingtaine de lanceurs de missiles antiaérien moyenne portée et de 18 lanceurs Patriot, sans comptés 92 bitubes de 35 mm,
    mais encore par 17 hélicoptères lourds CH, de dernière génération (tiens eux ont les moyens d'en avoir !) et d'une centaine d'hélicoptères moyens, et 240 hélicoptères légers,

    tout cela organisé en 9 brigades de combat (dont 4 lourdes mécanisées, 2 médianes, 2 légères, et une d'hélicoptère), 4 d'appuis (d'artillerie, d'artillerie antiaérienne, de transmission, et du génie (avec ses bataillons spécialisés !!!)), plus l'équivalent de 3 brigades de logistique (en plus des bataillons dédiés à chacune des brigades : on n'ose comparer avec la logistique "à la française" pour le coup.), grosso modo l'équivalent de cinq divisions chacune à trois brigades, une lourde, une médiane, une légère, une d'appuis, et une de logistique, plus les détachement divers, en Afrique et y compris une dixième brigade complète de combat dans les Baléares
    https://en.wikipedia.org/wiki/File:Spanish_Army_organization_2021.png

    , qu'on les envirait presque
    (mais certes ils ne vont pas avoir nos supers monstrueuses trapanelles hors de tous coûts ; et là ça fait vraiment une différence, en terme de budget.)
    !!!

    Et avec un budget pourtant largement deux fois et demi inférieur à celui de notre propre armée de terre !
    Efficacité, efficacité ...

    RépondreSupprimer
  3. I appreciate you. Especially your content,a lot of knowleged.You also read best front load washing machine under 30000

    RépondreSupprimer