Pages

jeudi 30 décembre 2021

LA VJTF 2022, ENTRE INDIFFERENCE ET OCCASION MANQUEE


C'est dans une relative indifférence que la France s'apprête à prendre le commandement de la VJTF (Very High Readiness Joint Task Force) de l'Otan à compter du 1er janvier. La création de cette force a été décidée en 2014 en réponse aux crises survenues au Moyen Orient et en Ukraine, pour permettre à l'Otan de disposer d'une force disponible en permanence et capable de se déployer sur court préavis au profit d'un des membres de l'Alliance. La VJTF constitue l'élément de réaction immédiate de la force de réaction de l'Otan ou NRF (Nato Response Force) composée 40000 hommes. Pour l'année qui vient, la VJTF s'articulera autour d'un noyau formé par la Brigade franco-allemande et ses deux régiments français, le 3ème Régiment de Hussards sur AMX 10RC et le 1er Régiment d'Infanterie équipé de Griffon, auquel viendront s'ajouter des unités espagnoles, portugaises, allemandes et polonaises. Le commandement de cet ensemble sera assuré par le CRR-FR (Corps de Réaction Rapide-France) basé à Lille. Au regard de la position de la France dans cette VJTF, la relative indifférence entourant la prise de commandement française et l'absence de communication autour de la préparation de cette échéance opérationnelle restent difficile à comprendre et peuvent s'expliquer par plusieurs facteurs. Les raisons évoquées dans les lignes qui suivent renforcent le sentiment que la France a perdu une occasion unique d'entrainer une de ses unités blindées au combat de haute intensité dans un contexte multinational et sur un terrain européen.

Le premier facteur à l'origine de cette indifférence pourrait être politique et lié à une déclaration du Président de la République. On se souvient que dans un entretien accordé à l'hebdomadaire britannique, le 7 novembre 2019, Emmanuel Macron avait jugé que "l'Otan était en état de mort cérébrale", visant plutôt les organes décisionnels de l'Alliance, que sa composante militaire. Il est alors compréhensible que personne ne soit très pressé de venir au chevet du mourant, en engageant des moyens conséquents surtout quand le "partenaire" américain multiplie les entourloupes et les bassesses à l'encontre de l'Europe et plus particulièrement de la France. 

Le volume limité des moyens de combat engagés par la France, nation cadre de cette VJTF 2022, qui se résument à un régiment équipé de 36 AMX 10RC en bout de course et à un régiment équipé de 38 véhicules Griffon, dont un certain pourcentage dépourvu de tourelleau téléopéré Hornet, faute de budget comme l'avait rappelé le CEMAT de l'époque devant les parlementaires. Alors que nous prétendons jouer un rôle majeur dans la défense européenne, n'avons nous pas d'autres moyens plus conséquents à engager pour garantir la sécurité des membres de l'Alliance ? L'apport de moyens multinationaux permettra de compenser certains déficits capacitaires français, comme cela fut le cas pendant l'exercice Calot Rouge au cours duquel les Griffon du 1er RI ont franchi sur un Leguan du 550 PanzerPionner. Pourquoi ne pas avoir engagé une brigade blindée dans la VJTF 2022 pour affirmer notre volonté et notre capacité à intervenir sur un terrain européen avec des moyens puissants et adaptés comme des chars de bataille. Serions nous dans l'incapacité de désigner et de préparer une brigade à tenir son rôle au sein de la VJTF, pouvant potentiellement affronter un ennemi blindé mécanisé. Le renoncement à une composante blindée lourde doit-il être compris comme la représentation visible de notre incapacité à projeter (si besoin) plus de chars que les 12 Leclerc engagés dans l'Opération Lynx ? Si tel est le cas, nous devons donc nous en remettre aux pays engagés sous commandement français pour fournir les moyens blindés mécanisés nécessaires à la force.

Le dernier facteur pourrait être résumé par la chanson du regretté Michel Delpech quand il chantait "on dirait que ça te gêne de marcher dans la boue...." Ce engagement timide et discret de la France dans la VJTF 2022 ne traduirait-il pas une nouvelle fois une sorte de désintéressement pour les opérations sur le continent européen ? La peur de la "betteravisation" (terme peu élogieux employé il y a quelques années) de notre armée hante-elle les esprits au moment où l'on parle de la réduction des effectifs de l'opération Barkhane ? Allons nous retrouver une armée qui fait la guerre à l'extérieur et une armée qui la prépare en Europe, avec des soldats professionnels dans tous les régiments. Un tel clivage serait suicidaire, contre-productif et à rebours de la tendance actuelle de préparation aux opérations de haute intensité. Cette discrétion et l'engagement de moyens limités donnent réellement l'impression que cette prise de commandement et d'alerte n'intéresse guère de monde dans les états-majors en raison de la (très) faible probabilité d'engagement et du contexte général de la mission. 

Pourtant, la VJTF constitue une occasion unique de préparer une unité à mener un combat de haute intensité en Europe ou aux marches de celle-ci. Les Allemands qui nous succéderont en 2023 au commandement de la VJTF préparent cette échéance depuis plusieurs mois. La 37ème Brigade d'Infanterie désignée pour cette mission a été équipée de Leopard 2A7V, dernière version du Leopard 2 et a bénéficié des efforts de Rheinmetall et de l'armée allemande pour rendre opérationnel et qualifier le VCI Puma. Même si l'armée allemande reste moins engagée dans la BSS que l'armée de terre, cette dernière aurait pu désigner une brigade blindée pour cette mission. Elle aurait pu être équipée de l'ensemble des moyens du système Scorpion, y compris les premiers Leclerc revalorisés et aurait pu s'entrainer dans un contexte de haute intensité et multinational. Le choix minimaliste de l'armée de terre pour la VJTF semble traduire un réel désintérêt pour les opérations "classiques" en Centre-Europe et pourrait également signaler une potentielle incapacité à engager plus de chars que les douze Leclerc actuellement déployés en Estonie. La volonté de se poser en nation cadre d'une coalition multinationale se heurtera certainement au format des moyens de combat que nous engagerons dans les futures opérations. La prise de commandement de la VJTF 2022 à la tête de laquelle nous succédons à la Turquie illustre ce grand écart entre prétentions et moyens, et ce en dépit de l'arrivée des matériels de nouvelle génération.

67 commentaires:

  1. Bon réveillon. Je suis tombé sur ce bricolage au Venezuela présenté il y a quelques mois. Le Maisanta YZR. Un châssis de char léger AMX-13 armé de 6 canons sans recul de 106 mm visiblement inspiré du Ontos. Armement rechargeable par l'extérieur, ce qui est dangereux pour l'utilisation en guerrilla urbaine où il est pourrez être engagé, mais démontrant que l'on peut faire également des engins économique avec une bonne puissance de feu.

    RépondreSupprimer
  2. Bon bout d'an au créateur de Blablachars et à tout ceux et celles qui lisent ce délicieux Blog!

    L'actualité était chargée ces derniers temps avec Washington et Moscou qui s'expliquent entre grandes personnes sans la présence des enfants...
    https://www.bruxelles2.eu/2021/12/la-france-aux-commandes-de-la-force-de-reaction-rapide-de-lotan/

    http://www.opex360.com/2021/12/29/lunion-europeenne-deplore-detre-tenue-a-lecart-des-discussions-sur-les-garanties-de-securite-exigees-par-moscou/

    La Chine continue son bonhomme de chemin, sa longue marche vers la première place mondiale...
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/10/20/mourir-pour-taiwan-c-est-tres-loin-taiwan-a-l-otan-les-europeens-n-ont-pas-signe-pour-ca_6099134_3232.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de vos souhaits et de mettre en lumière ces différents sujets desquels les blindés ne sont pas très éloignés !

      Supprimer
    2. L'année 2022 s'annonce passionnante et les blindés ne sont jamais loin...
      https://www.lefigaro.fr/international/iran-ukraine-taiwan-ces-crises-qui-guettent-le-monde-en-2022-20211227

      Supprimer
    3. Avec une énième fois, la mort annoncée du char de bataille...
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/06/22/l-avenir-du-char-23145.html

      Supprimer
    4. Mais curieusement pas celle de l'hélicoptère, malgré le nombre élevé de leurres et les vols tactiques russes...
      https://lerubicon.org/publication/dans-le-deni-sur-le-deni-pourquoi-le-succes-aerien-de-lukraine-doit-inquieter-loccident/

      Supprimer
  3. Une vieille arlésienne "otanienne" et "européiste" (encore plus, si on peut qualifier l'OTAN de mort cérébrale, la défense européenne est un avorton mort-né alors !!), faite de corps européens, depuis plus de trente ans : "on n'en parle"...

    Il est temps d'enfin tirer les leçons, et les conséquences, graves, de tout cela ; et de se tourner à nouveau vers le futur, et vers la vraie vie et les vraies réalités, réelles, de ce monde.
    Ici, par commencer par rebâtir un vrai système de défense nationale, complet (arrêtons de vouloir nous cacher derrière les allemands.), c'est à dire autonome et le plus indépendant possible, ou tout au moins souverain.
    C'est bien le moins que l'on puisse souhaiter en matière particulière de défense.

    RépondreSupprimer
  4. L a VJTF : "5000 hommes pouvant être déployée, si nécessaire, dans un délai de deux à trois jours."

    Une manipulation lamentable des chiffres: avec ces 5000 hommes, il faut compter 1000 véhicules – légers et « médiums » – environ.

    Pour un tel déploiement rapide à 2000 km, le seul moyen de transport possible est l’avion.

    A la louche, avec l’A 400M (30 T), pour les hommes, il faut 50 rotations d’avions à 100 pax; pour le matos, c’est 350 rotations. Total: 400 rotations, soir 200 par jour. Avec des avions US, on descend à 100 rotations par jour.

    Ces chiffres sont théoriquement atteignables, mais pas de nos jours, sans exercices préparatoires, sans planification détaillée, sans pré-positionnement des unités près des aérodromes, sans répétition.

    Il y a du boulot pour crédibiliser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En clair une VJTF pour rien et que nous ne sommes pas capables d'assumer !

      Supprimer
    2. Je ne dirai pas que c'est un échec, cela ne va pas marcher sauf dans l'imaginaire de gens qui se prennent pour le nombril du monde.

      Avec 6 A 400 M disponibles en moyenne sur une flotte de 18 avions (théorique), cela demande d'être innovant, créatif, une vraie force de proposition avec une démarche AGILE et bottom-up, avec beaucoup de process... ;-)

      Supprimer
    3. Exemple de déploiement d'une force de réaction rapide US en Somalie après la ''chute du Faucon Noir'' en 1993 que j'avais retranscrit sur le wiki : L'armée américaine déployait des troupes supplémentaires en Somalie, entre le 5 et 13 octobre, des éléments du 1er bataillon du 64e régiment blindé du 24e division d'infanterie soit 1 300 hommes équipés de 18 chars M1 Abrams et 44 véhicules de combat d'infanterie M2 Bradley sont transportés par 56 vols de C-5 et C-141

      Supprimer
    4. Mais on parle de déploiement à l'intérieur des frontières des nations de l'OTAN, donc par voie ferrée pour le matériel lourd.

      Supprimer
    5. La logistique militaire, à moins d'être les Etats-Unis, pour mettre en place une certaine masse de matériels lourds, c'est une affaire de trains, de camions et de navires. Les avions, c'est pour l'urgence...
      https://blablachars.blogspot.com/2021/03/debarquement-de-lynx-9-en-estonie.html

      Cela prend des délais, d'où le changement de portage américain:
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/03/25/regionally-aligned-readiness-and-modernization-model-21999.html

      Et avec les avions, cela ne date pas d'aujourd'hui, nous avons du mal:
      https://twitter.com/Defense137/status/1466450620102193163

      Toutes cela demande des infrastructures qui sont des cibles en "haute intensité":
      https://www.areion24.news/2020/10/05/leurope-et-la-guerre-le-retour-du-refoule/

      En plus des aéroports ou de pistes capables de supporter le poids de ces engins, le transport aérien demande des ressources avec une flotte de transporteurs stratégiques, des véhicules adaptés à l'aérotransport et un tout autre coût...

      Je me souviens très bien des reproches de la cour des comptes sur le retrait français d'Afghanistan en 2013-2014, où "les sages de la rue Cambon" pointait que l'évacuation par les airs était trois plus chère que par la route!!!
      https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/l-intervention-francaise-en-afghanistan-a-coute-3-5-milliards-d-euros-en-12-ans_AN-201303100055.html

      Quelle route, on aurait apprécier qu'ils passent en premier pour nous la montrer...

      Il est certain que les pertes françaises ne les empêchent pas de dormir...
      https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/treize-ans-de-presence-militaire-francaise-en-afghanistan_2156696.html


      Cette année 2022 à venir et à cette VJTF, ce sera certainement l'occasion de souligner les manques de la mobilité militaire en Europe, qu'il nous faudra combler à grands coups de subsides européens ou d'emprunts, dont des entreprises américaines seront quoi faire.
      https://blablachars.blogspot.com/2020/03/la-mobilite-militaire-europeenne-menacee.html

      Même la Turquie s'est proposée d'aider, c'est dire si c'est la situation à aussi un potentiel comique insoupçonné!
      http://www.opex360.com/2021/05/17/la-turquie-voudrait-rejoindre-le-projet-de-lunion-europeenne-relatif-a-la-mobilite-militaire/

      L'humour, qui donne des robes longues aux idées courtes...

      Bon bout d'an à vous.

      Supprimer
    6. Concernant Antonov, il y a du nouveau:
      https://air-cosmos.com/article/ukraine-la-russie-va-mettre-la-main-sur-le-parc-d-antonov-an-124-28589

      Supprimer
    7. Heureusement, ce sont des avions très demandés, ils n'étaient pas en Ukraine!
      https://air-cosmos.com/article/guerre-deux-antonov-an-124-ukrainiens-operent-depuis-la-base-aerienne-d-istres-28627

      Supprimer
    8. Pour les opérations d'évacuation (interdiction du mot "retraite") du Mali, "pas d'inquiétudes":
      https://www.forcesoperations.com/pas-dinquietude-sur-le-transport-strategique-francais-a-court-terme/

      Pour le reste...
      https://www.forcesoperations.com/la-question-de-laffretement-aerien-a-nouveau-dans-le-viseur-du-ministere-des-armees/

      Supprimer
    9. Une question redoutable (avec la guerre en Ukraine) que l'on ne voulait pas se poser dans l'armée française: comment faire sans Antonov ?
      https://air-cosmos.com/article/la-logistique-aerienne-militaire-quelles-perspectives-sans-les-antonov-30235

      Supprimer
    10. Il y a eu 5 AN-124 ukrainiens et des C-17 de nos alliés pour nous aider à quitter sans gloire le Mali, sous les vociférations des colonels d'opérette putchistes.
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/07/07/l-horlogerie-fine-du-retrait-de-l-operation-barkhane-du-mali_6133768_3212.html

      Supprimer
    11. Les AN-124 sont des avions très précieux, car la "transition énergétique" que l'on nous vend verte est avant tout une bataille de multinationales minières...
      https://air-cosmos.com/article/les-antonov-124-au-coeur-de-la-guerre-minire-24518

      Supprimer
  5. blablachar fait une remarque sur le risque d'avoir une armé" Française spécialisée dans les mission en Afrique et qui se détournerai de la haute intensité pour la partie armée de terre du moins...
    https://www.rand.org/pubs/research_reports/RR770.html
    pour ceux qui parle Anglois voici un rapport de la rand sur la France au Mali en 2013, ce rapport essaye de comprendre comment la France a pu s'enfoncer en Afrique sur des milliers de kilomètres et battre les forces ennemies, ce rapport explique que l'armée US serait incapable de ce déployer rapidement et de faire de la cavalerie légère.
    la France à un claire savoir faire en infanterie et cavalerie légère faut il tout changer ou continuer ce que l'on sait faire?
    bonne année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un beau sujet de débat pour terminer l'année ! Je crois qu'effectivement la France n'est pas une nation de chars lourds même si nous l'avons quasiment inventé ! il ne s'agit ni de changer ni de continuer ce que l'on sait faire mais juste de nous adapter aux nouvelles menaces !

      Supprimer
    2. Ou pour la nouvelle (espérons le) année.
      : Pas, du tout d'accord;
      La France est non seulement une des principales nations ayant (encore ,) les savoir-faire pour produire des chars lourds (ceci même avant les allemands : char B1B par exemple.)
      Savoir faire précieux et relativement difficiles à acquérir, et à maintenir, aujourd'hui encore partagé par seulement une demi dizaine de nation dans le monde, avec les allemands, les russes, les américains, les britanniques, les japonais, et désormais les coréens, et même les italiens dans un court temps (les chinois se contentant encore pour l'instant de recopier les modèles russes.) : Il serait particulièrement "béta" à l'heure actuelle, où l'on ne peut que constater une reprise de conscience de l'utilité des chars, lourds (après sa quasi condamnation ces dernières décennie par les thuriféraires du tout roue et du seul médian !!!).
      Mais également par ce que la France, avait, a, espérons le encore, en tant que sixième puissance militaire mondiale notamment, toujours des modèles d'armée complètes (cela serait “ballot” si la troisième puissance nucléaire mondiale n'était plus capable d'intervenir concrètement qu'en Afrique, subsaharienne, à ne plus être capable que de faire de la très basse intensité et de la contre insurrection (avec les résultats que l'on sait en plus, au bout de 9 ans...)).


      Rappelons cependant également rapidement quelques points :
      - Si la France a été capable d'intervenir très rapidement, c'est surtout grâce à ses bases permanentes, qu'elle entretien à grands frais, plus d'un demi milliard d'euros chaque année (dix milliards en vingt ans par exemple) pour ces dernières : De quoi depuis de très nombreuses années nous doter d'un véritable dispositif d'intervention rapide aériennes, mais surtout maritime (avec des cargos RO-RO rapides, en nombre suffisant.) et amphibie, à la fois moderne et beaucoup plus polyvalent et versatile (tout ceci sans compter les un milliard annuel propres à Barkhane depuis 9 ans.).
      - D'autre part, rappelons également que ce déploiement et notamment le renforcement n'aurait pu être possible sans les transports (véritablement) stratégiques aériens, des AN124 tout particulièrement, et même en partie des C17 anglais et américains.
      - Pas besoin non plus dans ce cas là, d'arme super sophistiquées, et super couteuses : Au contraire cela est même contre-productif, vu les coûts s'accumulant, pour pas grand résultats, il leur suffit d'attendre (comme ailleurs, c'est exactement comme cela qu'on perd presque toute nos guerres actuelles récentes.).
      - Enfin, sur le fond, c'est un minimum, d'être encore capable d'intervenir dans un Etat failli de nos anciennes possessions coloniale, mais à ne plus vouloir faire que cela, la France se condamne, elle même, à un déclassement accéléré. La puissance et les capacités militaires étant un marqueur des Etats, seule entité inter-“nationalement” viable et réelle (on ne construit rien, de sérieux et d'effectif en tous cas, sur du vide, ou sur du vent.), qui comptent réellement, aujourd'hui comme hier (certains anglo-saxons en particulier, ne chercheraient-ils pas au contraire à nous "corneriser" encore plus, dans ce triste rôle de supplétifs, de troisième zone ? !), peut être encore plus qu'hier à nouveau pour l'avenir.

      Ce n'est en tous cas pas ce que je souhaite pour nos pays et pour ses armées, et sa défense nationale et ses moyens d'agir réellement et de peser dans le monde, pour cette nouvelle année.

      Bonne année 2022.

      Supprimer
    3. Ou, “autrement dit”, on ne peut pas peser bien lourd avec, que, du léger... !

      Supprimer
    4. A noter également que la cavalerie légère c'est traditionnellement et historiquement la cavalerie des troupes auxiliaires...
      Si c'est cela que l'on souhaite pour la France et ses armées, devenir une nation auxiliaire...
      Ce n'est en tous cas pas ma conception et mon souhait pour l'avenir et le devenir de mon pays, et de ses armées.

      Supprimer
  6. @Anonyme 31 décembre 2021 à 13:13
    vous êtes dans la bonne proportion, pour 5000 hommes il faut compter environ 1000 véhicules blindés (plus ceux de la logistique).
    Cependant, même pour du médian, le meilleur moyen n'est pas l'aérien, mais le maritime (ici un cargo (rapide) de 20 000 tonnes, moitié pour la force à déployer, et moitié pour assurer la logistique pour environ un mois (le temps de faire la navette pour le recomplètement.).

    Par contre, si vous voulez réellement de l'aérien et de l'aéroporté, il faut du léger, du réellement léger.
    C'est à dire des blindés légers de moins de 5 tonnes ; déjà évoqué précédemment, du type Wiesel, modernes (largement à notre portée.).
    Là vous en mettez six, sept (une section et des appuis), dans un A400m, mais surtout vous pourriez en mettre jusqu'à 24 et toute une compagnie entière, dans un AN24 de transport stratégique (j'ai toujours été partisan de l'achat sur étagère d'une dizaine de ces appareils, au lieu de continuer à les louer à grands frais, pour la moindre opération d'un peu d'envergure (Serval par exemple.)).
    Ce qui permettrait dans ce dernier cas, de déployer une force légère blindée aéroportée autonome, de 1 500 hommes (soyons réaliste, c'était un de nos contrats opérationnel d'autrefois, en une seule rotation, et jusqu'à plus de 5000 km ; les A400m servant à ce pourquoi il sont fait, à assurer la logistique inter théâtre (20 tonnes à 5000km.), une fois ces troupes débarquées, voire même parachutées.

    Pour 5000 hommes, en médian (c'est quand même du 25 tonnes avec nos prochains nouveaux engins !!), il faudrait en effet cependant une bonne soixantaine de rotations avec ces AN124.

    De même, pour déployer une brigade lourde, ou mixte, avec ses appuis et sa logistique, il nous faudrait du maritime en nombre suffisant (les britanniques par exemple ont dix fois de capacités que nous.). Soit au moins, six cargos de 30 000 tonnes de port en lourd (un ou deux pour une brigade "médiane", avec ses appuis et sa logistique...) ; et pour déployer un corps d'armée terrestre de 30 000 hommes (ce qui était également notre contrat opérationnel "d'autrefois", quand on a fait la professionnalisation spécialement pour cela !!), idem avec la logistique, et tout ce qui va avec, trois rotations (soit suivant la distance environ un mois.) (ou une semaine pour déployer un brigade médiane en Afrique de l'ouest, venant relayer notre force aéroportée déployée en précurseurs d'urgence immédiate (pour protéger nos ressortissants par exemple...).).

    C'est en effet, tout un système complet, qu'il faut aujourd'hui enfin construire, si on veut avoir un réel corps de projection expéditionnaire sérieux ; au delà d'une simple demi brigade légère médiane dans notre près carré africain.
    Il y a en effet du boulot, pour redevenir sérieux... Mais c'est loin d'être ce qui nous couterait le plus cher : 6 cargos RO-RO rapides = environ 300 millions, un peu plus pour la dizaine d'AN124 = environ un milliard et demi, sur étagère (on en a dépensé plus de dix (milliards d'euros !!) pour l'A400m.).
    ... Mais c'est parfaitement possible là aussi (si on arrêtait un peu nos nombreuses conneries !).

    PS : La logistique est une des très grande sacrifiée, avec l'artillerie, l'antiaérien, le génie, qui ont été particulièrement étrillés depuis 2008 tout particulièrement (pour la logistique, et le MCO d'ailleurs, cela avait même commencer avant, au début des années 2000 ; et pourtant on prétend faire de la projection (où il faut d'autant plus de logistique.))... Et pourtant malgré les remontés budgétaires, aucune amélioration en cours ou même prévues...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Ronin
      Merci de votre confirmation.

      Si les américains ont changé de portage en matière de logistique, ce n'est pas seulement pour donner des contrats à des entreprises pour garder leurs dépôts.

      Leurs bateaux se font vieux et le dernier exercice "en vrai" pourtant confiés au privé a donné fort peu matière à satisfaction...
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/09/18/turbo-activation-le-transcom-reactive-28-batiments-pour-un-20467.html

      Supprimer
    2. L'AN124 (et pas 24!), c'est cela :
      https://en.wikipedia.org/wiki/Antonov_An-124_Ruslan
      Et ça peut atterrir et décoller sur une piste (réellement) sommairement préparée, de moins de 1500 mètres.

      Supprimer
    3. Erratum : la puissance des moteurs de l'AN124 sont équipés d’inverseurs de poussée et la taille de ses volets lui permettent d’être utilisé depuis des pistes d’une longueur de 1 200 mètres, très courtes donc, et sommairement préparées (type pistes africaines). Les 1500 mètres c'est pour l'A400m.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    7. Il y a des AN 124 à chaque fois qu'il y a de l'enjeu, y compris dans la grande guerre économique mondiale (et la fameuse transition énergétique):
      https://www.air-cosmos.com/article/les-antonov-124-au-coeur-de-la-guerre-minire-24518

      Supprimer
    8. Bon, ben pour le coup, il y en a moins des AN 124...
      https://air-cosmos.com/article/ukraine-la-russie-va-mettre-la-main-sur-le-parc-d-antonov-an-124-28589

      Et cela va nous enquiquiner pour le retrait du Mali!

      Supprimer
    9. Il reste 5 AN-124 sur les 7 à Antonov (ukrainien), mais avec la maintenance, ça va durer moins longtemps que les impôts...
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/03/02/an-124-22861.html

      Supprimer
    10. Le Mali, pour les soldats français, c'est fini (notamment entre autres grâce à 150 ""convois aériens).
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/08/17/barkhane-23257.html

      Supprimer
  7. Ce serait amusant que la brigade franco-allemande soit encore de la partie en 2023...
    https://www.forcesoperations.com/le-crr-fr-aux-commandes-de-la-composante-terrestre-de-la-nato-response-force-2022/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fort possible vu l'aveu du chef de la Bundeswehr:
      http://www.opex360.com/2022/02/24/selon-son-chef-larmee-de-terre-allemande-ne-pourra-soutenir-lotan-que-dune-facon-extremement-limitee/

      D'où une annonce tonitruante:
      https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/lallemagne-entreprend-une-vaste-modernisation-de-son-armee-1390242

      Supprimer
    2. Rien ne va plus chez les allemands:
      https://www.lepoint.fr/monde/et-les-allemands-redecouvrirent-l-armee-10-08-2022-2485985_24.php

      Tandis que les anglais ont taillé à la hache dans leur armée.
      http://www.opex360.com/2022/05/14/pour-son-chef-detat-major-la-british-army-est-desormais-trop-petite-pour-defendre-les-interets-britanniques/

      Bref, il n'y a que l'OTAN, c'est à dire le parapluie américain.

      Supprimer
  8. L'Ukraine est un beau cas concret!
    https://theatrum-belli.com/ukraine-le-tombeau-de-leurope/

    L'OTAN est un commercial des entreprises américaines et rien d'autres.
    https://www.euractiv.fr/section/politique/news/lotan-serait-mal-preparee-en-cas-de-guerre-de-grande-ampleur/

    RépondreSupprimer
  9. On a du mal à trouver 700 pax pour envoyer en Roumanie, loin de la frontière à problème...
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/01/29/des-centaines-de-soldats-francais-en-roumanie-promet-florenc-22764.html

    Beaucoup de vent et de bruits pour rien au final.
    https://theatrum-belli.com/le-brouhaha-mediatique-autour-de-lukraine-est-une-guerre-de-diversion-tribune-libre-du-cf2r/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire que c'est du bel ouvrage...
      https://lemamouth.blogspot.com/2022/02/conseil-de-defenses-lelysee-la-somme-de.html

      Supprimer
    2. Malgré la guerre en Ukraine, c'est toujours la même rengaine des "decideurs français":
      https://www.rtl.fr/actu/international/l-armee-francaise-pourrait-elle-se-defendre-en-cas-de-guerre-7900178886

      Supprimer
  10. Il y en a qui doivent être dans leurs petits souliers...
    https://www.letelegramme.fr/guerre-ukraine-russie/crise-ukrainienne-c-est-la-france-qui-arme-la-force-de-reaction-rapide-de-l-otan-24-02-2022-12927822.php

    RépondreSupprimer
  11. Pas de bras, pas de chocolat...
    https://lemamouth.blogspot.com/2022/02/un-petit-pas-pour-la-france-un-petit.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 6 AMX10RC, 43 VAB, 19 PVP, 27 VBL pour 500 soldats...

      On parle de remplacer les AMX 10 RC par des Leclerc.

      Supprimer
  12. On déploie des marins et des aviateurs, ça fait du nombre dans les tableaux Excel et sur PowerPoint:
    https://twitter.com/armeedeterre/status/1498727045018308612

    Vu qu'il "faut 6 mois" pour réellement installer des terriens:
    https://www.lopinion.fr/international/ladieu-des-generaux-francais-au-confort-operationnel

    Qui viennent de débarquer en AN-124 ukrainien pour les premiers éléments:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/02/28/les-premiers-soldats-francais-ont-atterri-en-roumanie-22853.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec 25 véhicules: des AMX 10 RC, des VAB et des VBL!!!
      Tout ça, mais on va signer un cessez-le-feu dans l'heure rien qu'en dissuasion conventionnellement...

      Supprimer
    2. 9 jours pour déployer 500 hommes et leurs matériels (dont 180 véhicules), notamment grâce à des AN-124 ukrainiens qui ne seront pas maintenus en état très longtemps.
      https://mobile.twitter.com/Armee_de_lair/status/1506642904604889089

      https://www.forcesoperations.com/la-question-de-laffretement-aerien-a-nouveau-dans-le-viseur-du-ministere-des-armees/


      Loin de l'affichage de la VJTF 2022: "5000 hommes pouvant être déployée, si nécessaire, dans un délai de deux à trois jours."

      Et souligne un sacré trou dans la raquette au niveau de la sécurité et de la confidentialité de nos opérations depuis très longtemps...
      https://www.intelligenceonline.fr/grands-contrats/2021/06/22/l-affretement-des-antonov-pour-les-armees-point-aveugle-de-la-dgse-et-de-la-drsd,109674233-art


      Pour le Sahel, on est prié de compter sur les anglo-saxons:
      https://www.forcesoperations.com/pas-dinquietude-sur-le-transport-strategique-francais-a-court-terme/

      Supprimer
    3. En Roumanie, dans son état actuel, l'unité multinationale compte 850 militaires (550 Français et 300 Belges), 6 AMX10RC, 43 VAB, 19 PVP, 27 VBL, 16 Piranha, 2 Dingo et 6 Lynx.

      Au moins une autre contribution nationale est attendue; il ne s'agit pas de troupes US qui, elles, resteront déployées dans un cadre bilatéral. Il pourrait s'agir de troupes néerlandaises.
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/03/28/roumanie-22922.html


      Bref, pour le nombre, tous les pays européen comptent sur les Etats-Unis!
      https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/24/guerre-en-ukraine-le-grand-retour-de-l-armee-americaine-en-europe_6118934_3210.html

      Supprimer
    4. 220 soldats portugais en Roumanie:
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/04/16/220-militaires-portugais-en-cours-de-deploiement-en-roumanie-22978.html

      Ainsi que 200 soldats néerlandais "à l'été" 2022:
      https://www.forcesoperations.com/roumanie-un-detachement-neerlandais-dans-le-battlegroup-francais-a-lete/

      Les pays européens ont vraiment confié leur sécurité aux américains, les chiffres ne mentent pas.

      Supprimer
    5. Depuis Sarko "l'américain", la France de retour dans le commandement intégré de l'OTAN suit, voire essaie de précéder les desideratas supposé d'oncle Sam: https://twitter.com/jdomerchet/status/1542479837574610944

      L'OTAN qui voit le grand retour des GI's en Europe, depuis 2005:
      https://www.ouest-france.fr/monde/organismes-internationaux/otan/l-otan-va-porter-ses-forces-a-haut-niveau-de-preparation-a-300-000-hommes-8ee713ca-f612-11ec-8172-5af378b9b91a

      En compensation, les européens sont priés de jouer les supplétifs contre la Chine:
      https://www.lopinion.fr/international/pour-lotan-la-russie-est-une-menace-directe-mais-la-chine-reste-un-defi

      Il y a quelques mois, ce discours ne soulevait guère d'enthousiasme...
      https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/10/20/mourir-pour-taiwan-c-est-tres-loin-taiwan-a-l-otan-les-europeens-n-ont-pas-signe-pour-ca_6099134_3232.html


      C'était aussi le cas pour substituer du gaz de schiste américain au gaz russe.
      https://www.lopinion.fr/international/avant-la-crise-ukrainienne-washington-avait-sans-grand-succes-essaye-de-vendre-son-gaz-a-leurope


      Comme quoi, "la stratégie du choc", cela marche!

      Supprimer
    6. Ça y est, les néerlandais sont en Roumanie:
      https://www.forcesoperations.com/roumanie-montee-en-puissance-de-la-releve-neerlandaise/

      Supprimer
  13. Les exercices OTAN ont dû bien plus mobiliser les énergies...
    https://www.lavoixdunord.fr/1158631/article/2022-03-27/guerre-en-ukraine-de-la-norvege-lille-le-crr-fr-est-pret-toute-eventualite


    C'était plutôt dimensionnant!
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/03/03/cold-response-22863.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les britanniques veulent se refaire la cerise après le BREXIT!
      https://www.france24.com/en/europe/20220413-war-in-europe-gives-the-uk-new-momentum-for-a-role-on-the-world-stage

      Visiblement, ils n'ont pas prévu la fin du monde pour tout de suite, vu le prochain programme:
      https://www.liberation.fr/international/europe-de-lest-les-britanniques-sortent-le-grand-jeu-dans-une-vaste-campagne-dexercice-de-lotan-20220429_MI2MCET23VFVRNORCFA35WKNYM/

      Supprimer
    2. Les américains poussent leur poulain britannique pour qu'il soit dans le jeu continental européen:
      https://www.lopinion.fr/international/geopolitique-leurope-peut-devenir-une-puissance-globale-avec-un-tandem-franco-britannique

      Embrassons-nous Follevile...

      Supprimer
  14. Tous mes remerciements à M. Anderson Carl pour m'avoir aidé avec mes bénéfices et rendu possible mon cinquième retrait. Je suis ici pour partager avec vous une incroyable opportunité qui change la vie. c'est ce qu'on appelle les options de trading Bitcoin / Forex. c'est une entreprise très lucrative qui peut vous rapporter jusqu'à 2 570 $ en une semaine à partir d'un investissement initial de seulement 200 $. Je suis la preuve vivante de cette formidable opportunité commerciale. Si quelqu'un est intéressé par le trading sur bitcoin ou toute autre crypto-monnaie et souhaite un échange réussi sans perdre, informez-en M. Anderson Carl maintenant sur Whatsapp : +1(252)285-2093 Email : andersoncarlassettrade@gmail.com

    RépondreSupprimer
  15. 72 heures entre les déclarations de Joe Biden et les livraisons d'armement en Ukraine, la logistique américaine fait pâlir Ali Express.
    https://lesjours.fr/obsessions/this-is-america-2/ep17-biden-ukraine/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus de 450 vols d'avions militaires ou civils pour les livraisons d'armes des américains aux ukrainiens, pour le moment!
      Au point qu'il y a des préoccupations sur l'état des stocks!
      https://www.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20220515-livraison-d-armes-%C3%A0-l-ukraine-les-%C3%A9tats-unis-tapent-dans-leurs-stocks

      Supprimer
    2. Pour les avions, les américains font aussi appel au privé, comme on l'a vu lors de la débandade de Kaboul en août 2021:
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/08/23/la-civil-reserve-air-fleet-craf-23269.html

      Supprimer
  16. Du coup, les éléments de langage sont: "déploiement d'un bataillon en quelques jours en mars 2022":
    https://twitter.com/jdomerchet/status/1542479837574610944

    On espère faire des ventes à la Roumanie.
    https://www.lalettrea.fr/entreprises_defense-et-aeronautique/2022/03/09/guerre-en-ukraine--le-lobby-des-industriels-de-defense-avance-ses-pions,109739067-ar2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour déployer du personnel, Airbus propose ses Beluga:
      http://www.opex360.com/2022/09/23/airbus-propose-une-solution-basee-sur-ses-avions-hors-gabarit-beluga-st-pour-le-transport-aerien-strategique/

      Supprimer
  17. On parle de remplacer les AMX-10 RC par des Leclerc, d'ici la fin de l'année 2022:
    https://www.lanouvellerepublique.fr/france-monde/macron-en-roumanie-pour-saluer-les-troupes-aux-portes-de-l-ukraine

    En attendant, comme c'est parti pour durer, on construit en dur:
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/larmee-francaise-se-deploie-en-roumanie-pour-de-longues-annees-1422047

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petite visite présidentielle en Roumanie et en Moldavie, c'est toujours agréable une tournée des popottes:
      https://youtu.be/3ZxSt_skUTU

      Supprimer
  18. On a pu voir les limites de nos ch oix capacitaires avec la retraite humiliante de nos forces du Mali:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/08/23/150-convois-aeriens-23271.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout en coalition, même la retraite...
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/07/07/l-horlogerie-fine-du-retrait-de-l-operation-barkhane-du-mali_6133768_3212.html

      Supprimer
  19. Quand on construit en dur, c'est en effet un signe:
    https://www.ladepeche.fr/2022/05/19/guerre-en-ukraine-les-sapeurs-du-31e-regiment-du-genie-a-castelsarrasin-deployes-en-roumanie-pour-construire-le-camp-de-la-force-de-reaction-rapide-de-lotan-10304921.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On espère avoir fini avant l'hiver...
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/09/25/a-cincu-en-roumanie-les-sapeurs-francais-belges-et-neerlandais-construisent.html

      Certains n'ont pas attendu pour s'auto-tresser des lauriers!
      https://www.defense.gouv.fr/commissariat/actualites/mission-aigle-coup-projecteur-commissariat-armees-gs-istres-orange-salon-provence

      Supprimer