Pages

jeudi 16 décembre 2021

LES MARINES ENTRE SUSPENSION ET INCERTITUDES BUDGETAIRES

Le Général Berger, Commandant du Corps des Marine a annoncé hier que le Corps des Marines n'utiliserait plus l'AAV-7 pour les opérations amphibies des déploiements programmés et des entrainements. L'utilisation du véhicule pour des opérations amphibies sera désormais limitée à des situations de crise ou des urgences opérationnelles. Cette décision intervient quelques mois après la publication des conclusions de l'enquête ouverte à la suite du naufrage d'un AAV-7 au large des côtes californiennes en juillet 2020, dans lequel 8 Marines et un marin avaient trouvé la mort. Les investigations conduites sous la direction d'un officier général avaient permis de formuler plusieurs recommandations relatives à l'emploi des AAV-7, leur équipement ainsi qu'aux procédures en vigueur. 

Le porte parole des Marines a confirmé l'adoption de ces recommandations et réaffirmé que l'AAV-7 restait un véhicule sur et adapté aux opérations amphibies. Il a également précisé que 76% des activités de l'AAV-7 étaient de nature terrestre et que le Corps des Marines se réservait le droit de modifier cette décision en cas de besoin. Toujours selon le Maj Jim Stenger, les Marines poursuivront leurs déploiements avec les nombreux moyens létaux en service et continuent de poursuivre la mise en service de l'ACV (Amphibious Combat Vehicle). Ce dernier est pour le moment toujours interdit d'opérations amphibies en raison de défaillances sur le treuil du véhicule que le Corps des Marines espère voir bientôt résolues, pour une reprise des opérations amphibies en début d'année prochaine. Déjà vivement critiqué pour son plan Marine Corps Force Design 2030 présenté en mars 2020, le général Berger doit affronter le retrait de la bête de somme amphibie des Marines qui en possèdent plus de 1300 exemplaires. Ces ennuis techniques risquent de fragiliser un peu plus le Commandant du Corps des Marines, engagé dans la préparation du budget 2023 qui doit permettre le remplacement des matériels retirés du service dans le cadre du plan Marine Corps Force Design 2030. Le général Berger a affirmé le 14 décembre que ce budget constituait une étape décisive dans laquelle il était indispensable de savoir si le Pentagone et le Congrès étaient prêts à soutenir la nouvelle organisation, à en accepter les risques et à éliminer les éléments hérités du passé. Le Général Berger a souligné que l'absence d'un tel soutien, placerait le Corps des Marines en mauvaise posture après avoir pris un virage majeur et rompu avec le passé en attendant l'arrivée de nouveaux équipements. Pour le Général Berger, le risque est grand de voir le Corps des Marines effectuer une embardée dans laquelle il ne fera pas bon être embarqué !

11 commentaires:

  1. Bonsoir,
    Merci pour cet article et votre travail c'est toujours avec impatience que j'attends chaque nouvel article.
    Les Marines ont retiré leur chars M1. Il ne va leur rester les M16 et les poignards...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de vos mots, concernant les Marines, ils semblent effectivement dans une position difficile au moment où le Gal Berger souhaite orienter l'action du Corps contre des adversaires musclés comme la Chine !

      Supprimer
  2. la partie terrestre du corps des marines à vu ses fonctions changer, d'un corps d'assaut d'Elite il est entrain de devenir une unité chargée de créer des zones de déni d'accès a la Chine dans le pacifique, il est entrain de recevoir des véhicules équipés de missile terre / mer et terre / air à ce sujet, pour les US les Marines doivent pouvoir ce déployer avec des équipements légers très rapidement afin de contrer toutes prises de forces d'Iles par la Chine

    RépondreSupprimer
  3. https://www.thedrive.com/the-war-zone/32703/marines-to-radically-remodel-force-cutting-tanks-howitzers-in-favor-of-drones-missiles

    RépondreSupprimer
  4. "L'utilisation du véhicule pour des opérations amphibies sera désormais limitée à des situations de crise ou des urgences opérationnelles."
    Bref les opérations sérieuses.

    Sinon un petit air à la Bruce Willis !! :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est ballot pour un corps des Marine qui doit reprendre des îles aux chinois!
    http://www.opex360.com/2020/03/25/etats-unis-le-corps-des-marines-va-profondement-se-reorganiser-pour-contrer-la-menace-chinoise/

    Une opération amphibie est quelque chose de très risqué...
    https://www.nationalgeographic.fr/histoire/60-ans-plus-tard-le-debarquement-de-la-baie-des-cochons-hante-encore-les-esprits

    Les américains ont oublié les leçons d'Overlord ?

    Ce ne sont pas les poitrails des soldats exposés à toutes les variantes de mitrailles qui permettent de se glisser pour casser des cibles comme des bunkers et des zones bien préparées comme on en trouve en "haute intensité"...

    Il faut du blindé:
    https://www.dday-overlord.com/materiel/chars/funnies

    RépondreSupprimer
  6. En effet, une opération amphibie reste une des opérations (avec le parachutage en zone ennemie peut être.) les plus risquée et les plus délicates et complètes possible (faisant appel à nos trois armées de façon la plus coordonnées possible, c'est même un des marqueurs réels, essentiel de l'efficacité, réelle encore, des grandes armées modernes d'aujourd'hui (de projection.).
    Bien qu'il ne s'agisse pas de refaire les grands débarquement de la seconde guerre mondiale, même les Etats-Unis en seraient sans doute incapables aujourd'hui, plus encore à en payer le prix humain (s'il devaient essayer de reprendre des iles aux chinois ce serait sans aucun doute sous un déluge de feux encore jamais vu jusqu'ici ; et pas sûr, du tout, que cela suffise sans les moyens humains à payer néanmoins de toute façon dans ce genre d'opération.), mais d'être capable de débarquer des troupes, en nombre suffisant d'une part, et sur une cote non préparée, et faiblement défendue, au pire (assez peu à voir avec Overlord donc.).
    L'effet de surprise et la rapidité étant essentielles et hautement cruciales dans ce genre de configuration.

    Ce qui suppose néanmoins des moyens adaptés et en nombre cependant suffisant.
    De quoi débarquer une brigade complète et tout son soutien et sa logistique pour au moins plusieurs semaines (le temps que le gros des troupe puisse débarquer, en ayant pris un port à proximité.) (aujourd'hui nos armées sont seulement capable de débarquer quelque sous GTIA (une compagnie de combat et ses appuis indispensables minimums, et moins encore pour quelques jours seulement (4, 5, jours, maxi (après plus de logistique suffisante !!!).)).

    C'est précisément le fait d'avoir ce genre de capacités qui font la différence et la spécificités des grandes armées modernes, d'aujourd'hui, ou qui devrait y tendre.

    C'est d'ailleurs pour cela qu'à la moindre occasion, nos grands responsables prétendre encore les avoir !!!!
    Mais là aussi, la vraie réalité de nos capacités est encore bien différente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'important mon cher Ronin, c'est la posture...
      https://twitter.com/DGA/status/1464242199714009103

      Supprimer
    2. Oui, encore une belle démonstration de gabegie, et d'imbécilité (!!) : 4 "EDAR" payés 120 millions d'euros, pour des engins un peu plus rapides, 18 nœuds (chargés !!) contre 12-14 pour un CTM-NG (à 4-5 millions d'euros (suivant la puissance de la motorisation choisie.)) ; mais on met deux CIM-NG là où l'on ne peut mettre qu'un EDAR dans un BPC, ce qui au final est même moins efficace en capacité en terme d'opération amphibie, en payant, encore, beaucoup, plus cher!!!!!!!
      Ou presque le prix d'un LCAC, tant qu'à faire, et réellement trois plus rapide (qu'un EDAR, quatre fois qu'un CTM-NG, ou six fois la plupart de nos anciens vieux CTM actuels !!! Là aussi la fausse modernité et le technologisme bête ont encore frappés !), et surtout avec des capacités tout terrain de débarquement inégalées (ce qui lui permet de débarquer sur 70 % des plages mondiales, contre traditionnellement 17 % : n'oublions pas l'effet de surprise (et de rapidité), primordial dans ce genre d'opération.) !

      Supprimer
    3. Le CTM-NG c'est ça :
      https://www.asafrance.fr/item/armement-ctm-ng-le-nouveau-chaland-de-debarquement-de-dcns.html

      Supprimer
  7. Vu où ils seront affectés, personne ne se sentira menacés par la France...
    https://twitter.com/Marsattaqueblog/status/1471576269309554694

    RépondreSupprimer